BFM Business

Hollande confiant dans l'objectif de 2,7% de déficit

Le déficit devrait être réduit l'an prochain.

Le déficit devrait être réduit l'an prochain. - Loic Venance - AFP

François Hollande, cité par le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll, a estimé que l'objectif de déficit contenu dans le projet de loi de finances pour 2017 était "crédible et sérieux".

François Hollande a confiance dans l'objectif de 2,7% de déficit pour 2017. Le budget 2017 contient "des priorités du gouvernement qui sont financées en termes d'avenir, d'éducation mais aussi, bien sûr, d'emploi et de sécurité. (François Hollande) a rappelé aussi que c'est un budget qui, conformément aux trois budgets précédents, intégrait des baisses d'impôts qui sont ciblées à la fois sur les classes moyennes et pour ce qui est de l'Impôt sur les sociétés, sur les PME et PMI", a déclaré Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement lors du compte-rendu du Conseil des ministres.

Le budget 2017 va "aussi continuer à faire baisser les déficits budgétaires. On connaît les débats, le Haut Conseil (des finances publiques) a pu s'en saisir. C'est vrai qu'une prévision peut être toujours discutée mais jusqu'ici, et depuis quatre budgets, nous avons été conformes aux engagements que nous avons pris", a-t-il salué.

Une réduction de déficit "improbable" pour le HCFP

"Donc, nous continuons à défendre à la fois la perspective de croissance et l'objectif qui est fixé, et qui est crédible et sérieux", a déclaré le chef de l'État dans le huis clos du Conseil des ministres, selon des propos rapportés par Stéphane Le Foll.

Le Haut conseil des finances publiques (HCFP) a jugé "improbable" la réduction du déficit public à 2,7% du produit intérieur brut (PIB) auquel s'est engagé le gouvernement dans son projet de budget 2017, dans un avis que l'AFP s'est procurée mardi.

D. L. avec AFP