BFM Business

Fiscalité : les ménages les plus aisés mis à contribution

BFM Business

L'Assemblée nationale a approuvé ce jeudi l'instauration d'une contribution exceptionnelle sur la fortune que paieront cette année les contribuables soumis à l'ISF, possédant un patrimoine supérieur à 1,3 million d'euros.

L’allègement de l’ISF voté en 2011 par la droite, est non seulement annulé, mais les ménages dont le patrimoine est supérieur à 1,3 millions d’euros devront payer en plus une contribution exceptionnelle. Les contribuables soumis à l’ISF n’auront jamais été autant taxés, que cette année.

143% d'augmentation

Le principe de cette mesure est en effet très simple. Plus les ménages sont aisés et plus ils seront prélevés. Selon le rapporteur de la commission des finances. Pour les quelques 30.000 ménages les plus riches de France, dont le patrimoine est supérieur à 4 millions d’euros, l'impôt augmentera de 143% ! L’ancien ministre de l’économie, Jean-Louis Borloo, appelle le gouvernement Ayrault, à la vigilance.Cette mesure devrait rapporter rien qu’en 2012, 2,3 milliards d’euros à l’Etat. Reste à savoir si elle sera validée ou non par le Conseil constitutionnel, qui pourrait remettre en cause l’absence de mécanisme de plafonnement.