BFM Business

Fin de la défiscalisation des heures supplémentaires : les conséquences

BFM Business

Matignon souhaite que la fin de la défiscalisation des heures supplémentaires prenne effet à partir du 1er août 2012. Plus de neuf millions de salariés ont bénéficié de ce dispositif. Bientôt chaque heure travaillée en plus sera de nouveau imposée.

C’est la fin des heures supplémentaires défiscalisées, symbole de l’ère Sarkozy. Les bénéficiaires de la mesure vont perdre en moyenne 1,2% de leurs revenus. Cela représenterait un sacrifice pour un salarié sur trois. Mais les économies seront conséquentes pour l’Etat, environ 5 milliard d’euros par an en tout, dont 1,5 milliard de recettes d’impôt et 3,5 milliard de cotisations pour la Sécurité sociale.

L’opposition dénonce une baisse du pouvoir d’achat

L’opposition dénonce une baisse du pouvoir d’achat pour les salariés. Mais pour le gouvernement, l’ancien dispositif était un frein à l’emploi car les employeurs préféraient avoir recours aux heures supplémentaires plutôt que d’embaucher. Les heures supplémentaires déjà réalisées en 2012 ne seront pas imposées.

Matignon a tranché lundi en faveur d'une suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires à compter du 1er août 2012, alors que les députés plaidaient pour le 1er juillet 2012 après avoir souhaité la date du 1er janvier 2012.