BFM Business

Déficit: Hollande moins pessimiste que ses ministres

Les réactions sur le rapport de la Cour des Comptes et le déficit public se multiplient.

Les réactions sur le rapport de la Cour des Comptes et le déficit public se multiplient. - -

Les réactions se sont multipliées après le rapport de la Cour des comptes sur les finances publiques. Alors que Jean-Marc Ayrault et Bernard Cazeneuve reconnaissent le tableau dépeint par l’institution, François Hollande est resté plus mesuré.

Dans la lignée de Jean-Marc Ayrault, Bernard Cazeneuve a déclaré, ce vendredi 28 juin, que le rapport de la Cour des comptes sur les finances publiques correspondait "à la réalité".

"Ce que dit la Cour des comptes n'est pas alarmiste, mais mesuré, et correspond à la réalité de la situation", a réagi le ministre du Budget, ce vendredi 28 juin, sur RFI.

Bernard Cazeneuve a confirmé qu’un risque pesait sur les recettes. "Les recettes de TVA ne sont pas à la hauteur de ce que nous attendions", a-t-il reconnu. Mais, pour le ministre, "la dépense est parfaitement tenue, et doit continuer à l'être". "Il ne faut pas faire de loi de finances rectificative, cela aurait un effet récessif", a-t-il expliqué.

Un rapport "malheureusement vrai" pour Jean-Marc Ayrault

La veille, Jean-Marc Ayrault avait lui aussi reconnu le dérapage du déficit pointé du doigt par la Cour des comptes. "Je pense que pour 2013, malheureusement, du fait de l'absence de croissance, ce que dit la Cour des comptes est vrai", avait déclaré le Premier ministre, en visite à Fort-de-France, en Martinique.

"Il n'y a pas de dérapages sur les dépenses, ça c'est très important. Mais effectivement, la Cour des comptes note qu'il y a une insuffisance de recettes due essentiellement à une insuffisance de croissance", a poursuivi Jean-Marc Ayrault.

Pas de conclusion prématurée pour François Hollande

De son côté, François Hollande est resté plus mesuré en déclarant qu’il était "prématuré" de donner un chiffre pour le déficit 2013. Toutefois, il a reconnu que "si la croissance restait aussi faible, il est à craindre que nous ayons moins de recettes que prévu", lors d’une déclaration en marge du conseil européen à Bruxelles, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Selon François Hollande, la Cour des comptes a "fait son travail", et il a jugé "pertinentes" certaines pistes d’économies relevées dans le rapport. "Ce que doit faire la France dans l'année 2013, c'est tenir la dépense publique. La dépense en 2013 doit être strictement égale pour l'Etat à la dépense en 2012" ", a-t-il conclut.

A LIRE AUSSI:

>> Déficit: pour Ayrault, la Cour des comptes dit "malheureusement vrai"

>> La Cour des comptes réclame 28 milliards d'économies en deux ans

A.D. avec AFP