BFM Business

Déficit: Bruxelles s'apprête à donner un nouveau délai à la France

Bruxelles va surement donner un nouveau délai à la France.

Bruxelles va surement donner un nouveau délai à la France. - -

DOC EXCLUSIF - La France devait ramener son déficit sous la barre des 3% du PIB en 2015. La Commission européenne, réaliste, sait qu'elle va devoir accorder un nouveau délai.

Bruxelles va-t-elle céder sur le déficit français? La France prévoit de réduire son déficit à 3,6% du PIB fin 2014 et 2,8% fin 2015. Un rythme que le Fonds monétaire international a qualifié, ce mercredi 9 avril, de possible.

Pourtant, dans un email de la Commission européenne envoyé par le responsable du suivi des comptes publics de la France, que s'est procuré BFMBusiness, Bruxelles doute d'une telle réduction de déficit.

"Notre ligne est -pour l'instant- que la France doit respecter ses engagements", peut-on lire. Mais, l'auteur de ce message ne se fait aucune illusion, Bruxelles va devoir céder.

"Combien de réformes enterrées par la suite..."

D'autant que "compte tenu des mesures annoncées, les 50 milliards ne suffiront pas à la fois pour baisser le déficit comme recommandé et pour financer les annonces", note le fonctionnaire. Et la Commission européenne connaît bien les Français: "combien de fois ils ont annoncé des réformes à moyen et long terme qui ont été enterrées par la suite..."

En somme, ce document montre que l'inflexibilité bruxelloise actuelle ne relève que d'une posture d'affichage alors que la Commission s'apprête à donner satisfaction à Bercy, en contrepartie d'un programme de réformes plus important que prévu.

Ce mercredi, Manuel Valls a déjà annoncé que le nouveau rythme de réduction du déficit sera précisé "dans les prochains jours".

Yann Antony Noghes et BFMBusiness.com