BFM Business

Chiffres du chômage: les syndicats inquiets

Carole Couvert, la présidente de la CFE-CGC, était l'invité de BFM Business, jeudi 25 avril.

Carole Couvert, la présidente de la CFE-CGC, était l'invité de BFM Business, jeudi 25 avril. - -

Carole Couvert, la présidente de la CFE-CGC, était l'invité de BFM Business, jeudi 25 avril. Elle s'est inquiétée de ne pas voir "la courbe du chômage s'inverser". Les autres syndicats ont également réagi au record du nombre de chômeurs, établi en mars.

Le record du nombre de chômeurs en France, battu en mars, a suscité nombre de réactions, notamment du côté des syndicats de salariés. "Nous ne voyons pas la courbe du chômage s'inverser, au contraire les annonces des PSE se succèdent dans les grands groupes du CAC-40", a constaté la nouvelle présidente de la CFE-CGC, Carole Couvert sur BFM Business, jeudi 25 avril. Invitée du Grand journal, elle a ajouté: "l'inquiétude est que la crise devienne un prétexte à dégraisser les effectifs dans les différents groupes".

De son côté, Force ouvrière a attaqué la loi sur la sécurisation de l'emploi, qui va "faciliter les ruptures de contrat" et "ne réglera pas le problème du chômage". Celle-ci doit être votée définitivement le 14 mai par le Sénat.

La question "d'un changement de politique macroéconomique autour de la relance de la consommation et de l'investissement" devra être débattue lors de la prochaine conférence sociale, les 20 et 21 juin, estime le syndicat de Jean-Claude Mailly.

"Les plus fragiles paient l'addition"

La CGT a également réagi : "Comme toujours, les plus fragiles paient cher l'addition", écrit l’organisation dans un communiqué, évoquant le sort "inquiétant" des seniors et, surtout, la situation des jeunes. Pour la centrale de Thierry Lepaon, "les timides mesures censées favoriser leur emploi (emplois d'avenir, contrats de génération) ne démontrent pas leur efficacité".

Le syndicat souligne que "le non-renouvellement des contrats à durée déterminée (CDD) et la fin des missions d'intérim pèsent de manière significative sur l'envolée du chômage, constituant ainsi plus de 50% des demandeurs d'emploi".

Y.D.