BFM Business

Baisse des charges: le Medef préfère que le CICE soit maintenu

Pierre Gattaz, le président du Medef, a précisé la position de son organisation concernant la baisse des charges contenue dans le pacte de responsabilité.

Pierre Gattaz, le président du Medef, a précisé la position de son organisation concernant la baisse des charges contenue dans le pacte de responsabilité. - -

L'organisation patronale a, ce mardi 18 février, clarifié sa position concernant la forme que doit prendre les allègements de charges du pacte de responsabilité. Elle demande le maintien du crédit d'impôt compétitivité pour l'emploi couplé à une baisse de cotisations sociales progressive.

Pierre Gattaz, le président du Medef, a voulu, ce mardi 18 février, clarifier la position de son organisation concernant le pacte de responsabilité. Son message: oui au pacte, mais pas à n'importe quelles conditions.

Le Medef a ainsi mis sur la table une vingtaine d'engagements mais attend en échange des preuves de confiance. Et en ce qui concerne la baisse des charges à venir, différents scénarios sont sur la table mais le Medef est plutôt favorable, dans un premier temps, au maintien du CICE, le crédit d'impôt compétitivité pour l'emploi, auquel s'ajouterait une baisse des cotisations familiales.

En interne, il y a eu des débats, le Medef ne le cache pas. Mais en début de semaine, ses instances dirigeantes ont acté une seule et même position.

Une baisse des charges progressives

Du coup, chaque fédération professionnelle a essayé de prêcher pour sa paroisse. Au final, elles sont parvenues à une position commune : dans un premier temps, il s'agira conserver le CICE tel qu'il existe aujourd'hui, tout comme les allègements Fillon sur les bas salaires. On ajoute ensuite à ces deux mécanismes, une baisse progressive des cotisations familiales, de moitié et pour toutes les entreprises, pour atteindre d'ici à 2017 une diminution de 10 milliards d'euros de charges.

L'idée est donc d'articuler les dispositifs plutôt que de les fondre en un seul. En tous cas dans un premier temps. Ensuite le Medef a précisé qu'il faudra soit simplifier le CICE, soit le transformer en baisse de charges pure et simple.

Isabelle Gollentz