BFM Business

Assurance chômage: Gattaz ne veut pas un accord à tout prix

Pierre Gattaz est "prêt à assumer un échec" des négociations.

Pierre Gattaz est "prêt à assumer un échec" des négociations. - Bertrand Guay - AFP

Pierre Gattaz, s'est dit "prêt à assumer un échec" de la négociation sur l'assurance-chômage. "Nous sommes à la recherche d'un accord, mais pas à tout prix", affirme le président du Medef dans L'Opinion. L'organisation patronale doit tenir un conseil exécutif le 13 juin, pour donner mandat ou pas sur le sujet des contributions patronales, soit trois jours avant la dernière séance de négociations Unédic, prévue normalement le 16 juin.

"Nous refuserons toute nouvelle hausse de cotisation, et toute complexité nouvelle", assure le président du directoire de Radiall. "Je suis prêt à assumer un échec", ajoute-t-il. "Une mise en oeuvre du compte pénibilité le 1er juillet est impossible", menace-t-il par ailleurs.

D. L. avec AFP