BFM Business

Allocations familiales: qui va être impacté par la réforme?

90% des familles perdantes font partie des 20% des ménages les plus aisés

90% des familles perdantes font partie des 20% des ménages les plus aisés - Jack Guez - AFP

La double réduction du montant des allocations familiales va toucher 505.000 familles qui, en moyenne, perdront 127 euros par mois, selon une note confidentielle de la Caisse nationale d'allocation familiale citée par les Echos ce mercredi 8 avril.

C'est une mesure qui a agité le débat parlementaire de la fin de l'année 2014: la réforme des allocations familiales. Cette disposition, contenue dans la loi de finances de la Sécurité sociale, doit entrer en vigueur à partir du 1er juillet prochain.

Pour rappel, la mesure instaure deux plafonds de revenus à partir desquels les montants des allocations versées sont divisés par deux (pour un couple avec deux enfants gagnant plus de 6.000 euros nets par mois), puis par quatre (à partir de 8.000 euros).

505.000 familles touchées

Cette réforme devait concerner environ 600.000 familles, soit environ 12% des foyers touchant des allocations familiales, qui étaient au nombre de 5 millions en 2014. Au final, le nombre de familles touchées devrait être un peu moins important, selon une note confidentielle de la Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF) citée par Les Echos de ce mercredi 8 avril.

Ce sont ainsi 505.000 familles qui vont être directement impactées par la réforme, soit environ 10% des familles allocataires. Toujours selon cette note, 52% de ces ménages verront leurs allocations être divisées par quatre. De plus, la perte moyenne des familles concernées devrait être de 127 euros par mois. Il convient néanmoins de souligner que 90% des familles perdantes font partie des 20% des ménages les plus riches....

Des économies plus importantes que prévu

Par ailleurs, les deux-tiers des ménages concernés sont des couples avec deux enfants, et 23% des couples avec trois enfants. Les Echos expliquent également que "ces nouvelles allocations familiales seront particulièrement pénalisantes pour les familles nombreuses".

En effet, parmi les foyers qui vont voir leurs allocations divisées par quatre, ceux avec deux enfants à charge perdront en moyenne 1,21% de leurs revenus. Or ce chiffre monte à 2,76% pour les familles avec trois enfants et 3,84% pour celles avec 4 enfants.

La bonne nouvelle de cette note de la CNAF est à annoncer au gouvernement. Les économies prévues par cette réforme vont en effet être un peu plus élevée, à 865 millions d'euros, contre 800 millions d'euros initialement attendues.

La bonne nouvelle de cette note de la CNAF est à annoncer au gouvernement. Les économies prévues par cette réforme vont en effet être un peu plus élevée, à 865 millions d'euros, contre 800 millions d'euros initialement attendues.

J.M.