BFM Business

Accélération surprise de la croissance en France

L'Insee devrait annoncer un rebond de l'activité.

L'Insee devrait annoncer un rebond de l'activité. - Loic Venance - AFP

L'Insee devrait annoncer une croissance de 0,6% au premier trimestre. Son estimation n'était pourtant que de 0,4%.

Le gouvernement va se réjouir: la reprise est (enfin) là. L'Insee va annoncer, mercredi 13 mai, une croissance du PIB de 0,6% au premier trimestre, selon des informations des Echos.

Si l'information se vérifie, cela serait une surprise puisque l'Insee tablait plutôt sur une hausse de 0,4%. Tous les indicateurs sont dans le vert (consommation des ménages, production industrielle, …) sauf la construction.

Un tel rythme de croissance n'avait plus été vu en France depuis le deuxième trimestre 2013. Une des explications à ce renouveau serait la chute des cours du pétrole qui aurait redonné du pouvoir d'achat aux ménages.

Poursuivre sur la lancée

Donc non seulement le gouvernement va pouvoir se réjouir du retour de la croissance, mais il va également pouvoir pousser un ouf de soulagement. En effet, il s'est engagé auprès de Bruxelles à une croissance de 1% en 2015. Si l'Hexagone va devoir poursuivre ses réformes, le spectre de sanctions s'éloigne un peu.

Néanmoins, tout l'enjeu maintenant va être de poursuivre sur cette lancée. Les cours du pétrole remontent un peu, idem pour les taux d'emprunt. D'ailleurs, la Banque de France table sur une croissance de 0,3% pour le deuxième trimestre.

D. L.