BFM Business

1000 milliards de prélèvements vont être payés par les Français en 2017

Les prélèvements devraient pour la première fois dépasser la barre des 1.000 milliards d'euros en 2017

Les prélèvements devraient pour la première fois dépasser la barre des 1.000 milliards d'euros en 2017 - Philippe Huguen - AFP

"Les ménages et les entreprises français s'acquitteront de 1.009,6 milliards d'euros de contributions en 2017, selon une prévision du ministère des Finances citée par Le Parisien. Le taux de prélèvement obligatoire restera toutefois le même qu'en 2012."

La moitié du PIB. Voilà ce que les ménages et entreprises tricolores paieront l'année prochaine à l'État sur l'ensemble des prélèvements (impôts, contribution, etc…). En effet, selon le Parisien qui cite une prévision émanant de Bercy, l'ensemble des prélèvements acquitté par les Français va l'an prochain dépasser les 1.000 milliards d'euros pour atteindre exactement 1.009,6 milliards d'euros.

95 milliards de plus qu'en 2012

Cette prévision est contenue dans le programme de stabilité, un document que Bercy envoie chaque année à Bruxelles pour l'informer du cadre économique sur lequel le gouvernement base ses prévisions. Par rapport à 2012, la facture s'est alourdie de 95 milliards d'euros indique le Parisien qui y voit une certaine remise en cause de la "pause fiscale" promise par le gouvernement en 2014.

Néanmoins, Bercy prévoit paradoxalement un taux de prélèvement obligatoire en baisse en 2017 à 44%, ce qui permettrait de revenir au niveau de 2012. Mais comme le relève le quotidien francilien, il s'agit d'une question de point de vue. Si ce chiffre diminue c'est avant tout parce qu'il est un ratio, rapportant les prélèvements au PIB.

La croissance explique donc en partie la chute du taux de prélèvement obligatoire. Le gouvernement peut en quelque sorte se targuer de faire progresser les impôts moins fortement que la croissance…

J.M.