BFM Business

EXCLUSIF- Baromètre BVA-BFM: les Français sont un peu moins moroses

Les Français reprennent doucement confiance dans l'avenir économique du pays.

Les Français reprennent doucement confiance dans l'avenir économique du pays. - -

Les Français envisagent l’avenir avec un peu plus d’optimisme, selon les résultats du "baromètre de l’économie" BVA. Les personnes interrogées sont en particulier favorables aux mesures en direction des entreprises.

La cote de François Hollande remonte dans les sondages. Et le moral des Français s'améliorent quelque peu. L’indice de moral, calculé par BVA pour BFMBusiness, BFMTV, Challenges et Axys consultants, qui mesure la différence entre les optimistes et les pessimistes, s’est amélioré de dix points depuis avril, passant de -56 à -46. Les Français retrouvent donc légèrement confiance dans la situation économique.

Certes, le pessimisme est toujours bien présent en France, avec 71% des personnes interrogées se déclarant "plutôt moins confiantes" dans l’avenir de la situation économique. Mais ces chats noirs sont moins nombreux qu’au mois précédent, tandis que le nombre d’optimistes augmente un peu.

Sans surprise, les sympathisants de gauche sont les plus optimistes, à 53%, tandis que, seuls 4% des sensibilités de droite ont confiance dans l’avenir économique de la France.

> Alléger la fiscalité sur les salaires et aider les PME

Parmi les mesures jugées les plus efficaces pour l’emploi, les Français plaident pour un allègement des charges patronales sur les salaires, à 54%, et un "Small Business Act" pour favoriser les PME, à 52%. Cette dernière mesure est évoquée par les sympathisants de gauche, tandis que ceux de droite plébiscitent plutôt la baisse des charges patronales sur les salaires.

Globalement, les personnes interrogées rejettent des réformes sociales à la Schröder, pourtant louées par François Hollande voici quelques jours, et une réforme du contrat de travail. Seul 7% des sondés sont en faveur de la baisse du Smic. En résumé, les Français préfèreraient des mesures favorisant les entreprises à celles pénalisant les salariés.

> Communication réussie pour François Hollande

Une personne sur trois estime que François Hollande a une attitude plus favorable à l’encontre des entreprises ces derniers temps. Les classes supérieures "CSP+" et les inactifs sont les plus convaincus de cela, tandis que la catégorie "CSP-", ouvriers et employés, adhèrent moins aux propos du Président. Mais un peu plus de la moitié des Français ne voit toujours pas de changement.

Encore une fois, sans surprise, les sympathisants de gauche sont les plus convaincus, à 50%. A droite, en revanche, la cote du Président a baissé de 10 points concernant son attitude vis-à-vis des entreprises.

> La réforme des allocations familiales, un projet populaire mais abandonné

Près de sept sondés sur dix étaient favorables au versement des allocations familiales sous condition de ressources, une mesure que le gouvernement a pourtant rejeté dans sa réforme de la politique familiale au profit du plafonnement du quotient familial.

Dans le détail, 85% des sympathisants de gauche étaient favorables à la mesure, contre seulement 52% à droite. Mais plus surprenant, plus de deux tiers des ménages aisés, pourtant les plus concernés par cette réforme, y étaient favorables.

*Baromètre réalisé par BVA, pour Axys Consultants et diffusé sur BFM TV et BFM Business, les 29 et 30 mai 2013 sur un panel représentatif de 987 personnes, âgées de 15 ans et plus.

A.D et BFM Business