BFM Business

Evacuation de sans-papiers installés devant l'opéra Bastille

BFM Business

PARIS - Les forces de l'ordre ont procédé ce matin à l'évacuation de 160 salariés sans papiers qui occupaient depuis une semaine les marches de...

PARIS (Reuters) - Les forces de l'ordre ont procédé jeudi matin à l'évacuation de 160 salariés sans papiers qui occupaient depuis une semaine les marches de l'opéra Bastille, à Paris, a annoncé la préfecture de police.

Soutenus par un collectif d'associations, les manifestants occupaient le parvis de l'opéra depuis le 27 mai.

"Ce rassemblement, non autorisé, constituait une gêne importante pour la libre circulation des personnes sur une des places les plus fréquentées de Paris", écrit la préfecture dans un communiqué.

Selon elle, les responsables de l'opéra "souhaitaient, après plusieurs contacts avec les manifestants ces derniers jours, un retour à un fonctionnement normal".

Quarante-trois militants étaient en garde à vue à la mi-journée dans quatre commissariats parisiens, affirment Europe Ecologie et Les Verts dans un communiqué. La préfecture de police n'a pu confirmer ce chiffre dans l'immédiat.

Les écologistes demandent leur libération et la régularisation de tous les sans-papiers résidant en France.

Un rassemblement de soutien aura lieu à Paris dans l'après-midi, en présence notamment de la dirigeante des Verts Cécile Duflot.

Elizabeth Pineau et Clément Guillou, édité par Yves Clarisse