BFM Business

Europe: pas d'accord sur le nom des futurs responsables

Pierre Moscovici est le candidat de l'Elysée pour Bruxelles

Pierre Moscovici est le candidat de l'Elysée pour Bruxelles - -

Après la nomination de Jean-Claude Junker à la tête de la Commission de Bruxelles, les dirigeants européens n'ont pas réussi, le 16 juillet, à se mettre d'accord sur les noms des autres futurs dirigeants. En revanche, Paris compte bien imposer Pierre Moscovici pour la commission.

Le sommet européen du 16 juillet s'est achevé sur un échec, du moins sans accord sur les noms des prochains chef de la diplomatie de l'UE et du président du Conseil européen, a indiqué une source bruxelloise.

Les chefs d'Etats et de gouvernements de l'UE se retrouveront donc pour un nouveau sommet extraordinaire à la fin du mois d'août, probablement le 30.

"C'est mieux de ne pas avoir d'accord parce qu'il n'était pas encore possible de s'entendre sur un paquet de nominations", a déclaré la présidente lituanienne, Dalia Grybauskaité.

L'Elysée a choisi

En revanche, l'ancien ministre socialiste, Pierre Moscovici, devrait être désigné commissaire européen d'ici la fin du mois de juillet, a-t-on appris jeudi soir de source proche de l'Elysée. Reste à connaître la nature du poste: simple commissaire ou vice-président de la Commission? Pierre Moscovici, qui s'est vu confier par l'Elysée une mission parlementaire sur la "contribution des politiques européennes à la croissance et à l'emploi", après son départ de Bercy, a affirmé à plusieurs reprises qu'il se préparait à la fonction.

Le prochain président de la Commission, Jean-Claude Juncker, a été élu mardi par le Parlement européen. Les Etats membres doivent désigner d'ici fin juillet leur candidat pour intégrer son équipe, qui sera investie en octobre par les eurodéputés pour entrer en fonction début novembre.

|||sondage|||2057

P.C avec AFP