BFM Business

Entretiens annuels : faut-il arrêter de regarder les résultats ? 

La culture du résultat est clairement remise en cause dans les nouvelles théories du management. Un seul objectif désormais : valoriser l’effort.

Imaginons ensemble ce que pourrait être un entretien annuel dans un monde si ce n'est idéal, en tout cas irréel. Imaginez que vous avez rendez-vous avec votre manager et qu’il vous accueille avec les mots suivants : "bonjour Michel, asseyez-vous, nous allons faire le bilan de l'année. Soyons honnête, vous avez raté à peu près tous vos objectif annuels. Vous n'avez pas signé un seul contrat, mais comme je sais que vous avez essayé, je tiens à vous féliciter. Pour souligner l'effort, l’entreprise vous octroie une prime. Allez Michel on s'accroche. On ne lâche rien »

Cette situation vous parait effectivement totalement improbable ? Même dans les épisodes de Tchoupi, le monde du travail n'est pas présenté de manière aussi utopique. Et bien figurez-vous que parfois la réflexion autour de l'entreprise bienveillante va plus loin que dans les dessins animés pour enfants que l'on voudrait à tout prix protéger de la violence du monde. 

C'est en tout cas ce que nous raconte le site Business Insider. En fin d'année dernière, l'expert en économie comportementale, Daniel Kahneman, qui a été prix Nobel d'économie en 2002, est intervenu au World business forum à New-York pour défendre une théorie. Les entreprises doivent arrêter d'évaluer les salariés sur les résultats pour se concentrer sur les efforts. Pourquoi ? Notamment parce qu'il considère que dans la réussite d'un projet, il y a une grande part de chance. « Quand les managers se concentrent uniquement sur les résultats et ignorent les process », explique-t-il , « très souvent ils pénalisent les malchanceux et récompensent les chanceux." S'intéresser à la manière d'obtenir un résultat, aux efforts , aux process... tout cela résonne bien évidement dans un contexte de recherche de bonheur au travail et d'entreprise bienveillante. L'entreprise doit accompagner le salarié, ne pas le briser dans une logique de résultats à tout prix. 

L'entreprise n'est pas l'école 

Mais une question reste pour Business Insider : qui fait tourner la machine ? L'entreprise n’est pas l'école, si elle n'obtient pas de résultat à court terme, elle coule tout simplement. Valoriser les efforts, mais s’ils ne se traduisent jamais en résultats et donc en chiffre d’affaires c’est évidemment intenable. Mais ce qui est intéressant dans la proposition de Daniel Kahneman c’est de voir comment la culture du résultat est remise en cause dans les réflexions sur les nouveaux modes de management. 

Conclusion : si votre année n'a pas été tonitruante et que votre entretien annule se profile. N'hésitez pas à orienter la discussion vers la qualité intrinsèque de vos efforts, une technique qui pourrait aider à faire passer ce moment difficile.