BFM Business

Enrico Letta, un homme de dialogue et d'expérience

Enrico Letta a été nommé président du Conseil, mercredi 24 avril.

Enrico Letta a été nommé président du Conseil, mercredi 24 avril. - -

Le nouveau président du Conseil italien, nommé ce mercredi 24 avril, possède les atouts pour mener à bien sa mission de former un gouvernement.

Dans la vie politique italienne, Enrico Letta compte au nombre de ces personnalités à qui l’on ne songe jamais en premier, mais vers qui le système se tourne lorsque que l'obstacle se révèle infranchissable.

Un éditorialiste l'explique, sur la chaine d'information Sky Italia, par sa capacité de dialogue et de médiation.

Ce pilier du Parti Démocrate, passé par des gouvernements de centre-gauche, est d'abord issu des rangs de la démocratie-chrétienne.

Il se trouve ensuite que son oncle, Gianni Letta, est l'homme de confiance de celui qui a remodelé toute la droite italienne, Silvio Berlusconi.

Sortir du "tout austérité"

Pour justifier son choix, le chef de l'Etat Giorgio Napolitano a moins insisté sur la figure consensuelle d’Enrico Letta que sur son son expérience européenne.

Car il n'a pas seulement été ministre des Affaires européennes. Ce spécialiste de droit communautaire a eu la responsabilité du comité euro au trésor italien. Enrico Letta a aussi été membre du parlement européen, où il a siégé a la commission des affaires économiques et monétaires.

A peine désigné, il dit vouloir changer la direction des politiques européennes, du "tout austérité".

>> A lire aussi - Ces pays qui ont dit non à l'austérité

Benaouda Abdeddaïm