BFM Business

Emmanuel Macron appelle 26 économistes à plancher sur les défis de l'après-crise

Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à l'Elysée, le 18 mai 2020

Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à l'Elysée, le 18 mai 2020 - FRANCOIS MORI / POOL / AFP

Ces économistes français et internationaux devront plancher sur les "grands défis" économiques mondiaux dans le contexte post-coronavirus.

Emmanuel Macron installe vendredi une commission de 26 économistes français et internationaux qui devra plancher sur trois "grands défis" économiques mondiaux dans le contexte post-coronavirus : le climat, les inégalités et la démographie, a annoncé l'Elysée.

La commission est chargée de "présenter des recommandations pour rendre les politiques économiques plus efficaces" pour répondre à ces trois défis. Elle devra rendre un rapport final en décembre 2020. Le chef de l'État s'entoure ainsi d'un nouveau conseil d'experts, après le conseil scientifique sur l’épidémie ou des conseils spécialisés, comme le conseil présidentiel sur l'Afrique ou encore le conseil présidentiel des villes.

Cette nouvelle instance, avec pour rapporteurs Olivier Blanchard, ancien chef économiste du FMI et le prix Nobel Jean Tirole, doit être installée lors d'une visioconférence vendredi.

"Des solutions nouvelles sont nécessaires"

Elle doit répondre au souhait d'Emmanuel Macron de "repenser nos dogmes économiques à l'échelle française, européenne et internationale" dans un cadre qui se trouve désormais "aux limites de la pensée contemporaine", selon l'Élysée.

Sur le climat, les inégalités et la démographie, le chef de l'État estime que "des solutions économiques nouvelles sont nécessaires, à plus forte raison dans des économies frappées par la crise du Covid", explique la présidence.

Plusieurs sommités mondiales

La commission comprend parmi ses membres des sommités mondiales comme les prix Nobel Peter Diamond et Paul Krugman, l'ancien vice-président de la Banque mondiale et spécialiste de l'économie du climat Nicholas Stern et l'ex-conseillère économique de Bill Clinton et spécialiste des inégalités Laura Tyson. 

Y figurent également Jean Pisani-Ferry et Philippe Aghion, deux proches d'Emmanuel Macron, ainsi que l'ancien secrétaire au Trésor américain Lawrence Summers, l'économiste en chef de l'OCDE Laurence Boone et le Français Daniel Cohen. 

OC avec AFP