BFM Business

Ecotaxe repoussée en 2015 ? « Le calendrier n’est pas arrêté », dit Matignon

Camions passant sous un portique écotaxe en Bretagne.

Camions passant sous un portique écotaxe en Bretagne. - -

Alors que Stéphane Le Foll a annoncé sur RMC et BFMTV ce vendredi que la mise en place de l'écotaxe allait être repoussée à début 2015, Matignon a peu après expliqué qu'aucun calendrier n'avait été arrêté.

Le calendrier de la mise en place de l'écotaxe « n'est pas arrêté », a assuré vendredi Matignon, rappelant qu'une mission d'information parlementaire devait être installée dans les prochains jours et faire des propositions. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, avait pourtant dit peu avant sur RMC et BFMTV que cette taxe poids lourds pourrait être modifiée dans le cadre de la prochaine loi de finances, ce qui repousserait sa mise en œuvre à janvier 2015.
En déplacement dans un salon sur l'emploi des jeunes à la Grande Halle de La Villette, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a demandé de « laisser les parlementaires faire un travail d'évaluation et des propositions ».

Mais contacté par l'AFP, le cabinet du ministre a bien confirmé qu'une modification inscrite dans la prochaine loi de finances signifiait nécessairement une application pas avant janvier 2015. Néanmoins, il a tenu à préciser qu'une modification du dispositif par la loi de finances était un des scénarios, mais pas le seul.

Le titre de l'encadré ici

|||Eco redevance sur le transport routier décidée par la précédente majorité dans le cadre du Grenelle de l'environnement, l'écotaxe vise à taxer la circulation de poids lourds afin de financer les infrastructures ferroviaires et fluviales. Cette mesure, dont les opposants réclament l'abrogation, devait initialement entrer en vigueur le 1er janvier prochain mais Jean-Marc Ayrault a annoncé le 29 octobre sa suspension sous la pression des manifestants bretons.
Une nouvelle journée de mobilisation est prévue samedi en France, dix jours après une première journée d'action qui avait réuni 4.000 poids lourds selon les organisateurs, 2.100 selon la police.

La rédaction avec agences