BFM Business

Déficit: l'UE accorde un sursis à l'Espagne et au Portugal

La Commission européenne va prendre son temps avant de décider d'éventuelles sanctions contre le Portugal et l'Espagne.

La Commission européenne va prendre son temps avant de décider d'éventuelles sanctions contre le Portugal et l'Espagne. - John Thys - AFP

"La Commission européenne a décidé de reporter sa décision sur d'éventuelles sanctions contre les deux pays, qui n'ont pas respecté les objectifs de réduction de leurs déficits publics respectifs. "

La Commission européenne a déclaré mercredi qu'elle reportait à juillet sa décision sur d'éventuelles sanctions contre l'Espagne et le Portugal, pour non respect des objectifs de réduction de leurs déficits publics respectifs.

L'UE "recommande une correction durable des déficits excessifs en 2016 et 2017" pour l'Espagne et le Portugal et "va revenir à la situation de ces deux pays début juillet", a-t-elle précisé dans un communiqué.

Les deux pays loin du compte

L'Espagne - où sont prévues des élections législatives le 26 juin - et le Portugal sont en effet sur la sellette pour avoir raté les objectifs fixés par Bruxelles de réduction de déficit public en 2015.

L'an passé, l'Espagne a ainsi affiché un déficit public de 5,1% du Produit intérieur brut (PIB), au-dessus de l'objectif donné de 4,2%. Pour 2016, elle avait promis de passer sous le seuil des 3% (à 2,8%) mais, d'après les dernières prévisions de la Commission européenne, le déficit public devrait s'établir à 3,9% du PIB.

Quant au Portugal, il a affiché un déficit public de 4,4% du PIB l'an passé alors que l'objectif fixé était de repasser en-dessous des 3%.

Y.D. avec AFP