BFM Business

Croissance de 0,4% au 3e trimestre en France, selon l'Insee

La croissance de la France a ralenti au troisième trimestre, revenant à 0,4% contre 0,7% sur le trimestre précédent, montrent les résultats préliminaires des comptes nationaux publiés vendredi par l'Insee, légèrement inférieurs aux attentes. /Photo prise

La croissance de la France a ralenti au troisième trimestre, revenant à 0,4% contre 0,7% sur le trimestre précédent, montrent les résultats préliminaires des comptes nationaux publiés vendredi par l'Insee, légèrement inférieurs aux attentes. /Photo prise - -

PARIS (Reuters) - La croissance de la France a ralenti au troisième trimestre, revenant à 0,4% contre 0,7% sur le trimestre précédent, montrent les...

PARIS (Reuters) - La croissance de la France a ralenti au troisième trimestre, revenant à 0,4% contre 0,7% sur le trimestre précédent, montrent les résultats préliminaires des comptes nationaux publiés vendredi par l'Insee, légèrement inférieurs aux attentes.

Vingt-huit économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une croissance de 0,5% pour la période juillet-septembre. Leurs estimations s'échelonnaient de 0,3% à 0,8%.

L'Insee prévoyait une expansion de 0,4% et la Banque de France anticipait 0,3%.

La croissance du deuxième trimestre est inchangée par rapport au chiffre publié fin septembre.

Selon les données préliminaires de l'Insee, les dépenses de consommation des ménages français ont augmenté de 0,6% sur juillet-septembre, soit deux fois plus vite que sur les trois mois précédents.

L'investissement des entreprises non financières a crû parallèlement de 0,5%, alors que celui des administrations publiques diminuait de 0,2%, après une hausse de 0,9% sur avril-juin.

Au total, la demande intérieure finale (hors stocks) a contribué positivement à la croissance, à hauteur de 0,5 point de PIB après +0,4 point au deuxième trimestre.

Les variations de stocks ont contribué à hauteur de 0,3 point, alors que la détérioration du solde commercial se traduit par une contribution négative, de -0,5 point.

La croissance française au troisième trimestre ressort une nouvelle fois inférieure à celle de l'Allemagne, estimée à +0,7%.

Le premier chiffre pour l'ensemble de la zone euro, anticipé à +0,4%, sera dévoilé par Eurostat à 11h00.

Marc Angrand, édité par Jean-Baptiste Vey