BFM Business

Coup d'arrêt à la baisse du nombre de factures impayées en France

Le taux de factures impayées reste à un niveau très élevé en France

Le taux de factures impayées reste à un niveau très élevé en France - Pixabay / FirmBee

Après une forte baisse observé deux semaines durant en France, les impayés repartent en légère hausse selon notre dernier tracker Sidetrade - BFM Business.

Après deux semaines de repli et un retour quasiment à la normale, les retards de paiements sont un peu repartis à la hausse en France au 13 juillet selon la nouvelle édition de notre tracker sur les retards de paiement des entreprises*, publié semaine après semaine et réalisé par Sidetrade pour BFM Business.

La proportion de factures impayées à dix jours reprend un point à 24%, soit une croissance de 23% par rapport à la période précédant la crise (contre +18% une semaine plus tôt). Rappelons qu'avant la crise, cette proportion de factures impayées était de 19% et qu'au plus fort du confinement, elle était monté à 38%. 

"La France semble décidément présenter systématiquement un retard d’une à deux semaines par rapport à ses voisins en terme d’évolution des impayés puisque, après avoir été le seul pays en baisse, elle est désormais le seul pays en hausse", constate Sidetrade.

Un impact de 34 milliards d'euros

En une semaine, la hausse des impayés a "reconfiné" 6 milliards de cash-flow pour les entreprises. L'impact de la crise sur la trésorerie des entreprises en France se chiffre désormais à 34 milliards d'euros, contre 27 milliards la semaine précédente. Les deux secteurs les plus impactés sont toujours l’agroalimentaire (52% de factures impayées à dix jours) et Finance/Assurance/Immobilier (37%). 

Le trio des secteurs les moins touchés reste identique, avec l’industrie manufacturière toujours en tête du podium (15% de factures impayées). Les secteurs Information/communication et construction sont toujours sous leur plancher pré-pandémie. Le secteur Loisirs/voyage/tourisme enregistre la plus forte baisse en une semaine (-4%).

La France repasse en deuxième position européenne en terme d’impayés (derrière le Royaume-Uni). Elle est le deuxième pays enregistrant le plus fort impact sur ses impayés suite à la pandémie derrière l’Italie (qui passe en tête avec 52%).

Rappelons que notre outil est en libre accès pour l’ensemble des décideurs du privé et des pouvoirs publics et sera publié chaque semaine sur le site de BFM Business. Vous pouvez également suivre en direct l'évolution de la courbe sur cette page pays par pays.

*Le tracker Sidetrade – BFM Business restitue, semaine après semaine, l’évolution des comportements de paiement de plus de 3,7 millions d’entreprises au sein de six pays européens (France, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Belgique, Pays-Bas). Sidetrade a analysé, depuis le 1er janvier 2020, plus de 26 millions de factures totalisant 54 milliards d’euros de transactions inter-entreprises. 

Olivier Chicheportiche