BFM Business

Coronavirus et PME: les donneurs d'ordre profitent-ils de la situation?

-

- - AFP

Des PME dénoncent l'attitude de certains de leurs clients ou fournisseurs qui profitent de la crise pour exiger des rabais ou pire, refusent de payer leurs factures.

Son plus gros problème depuis le début de la crise, la patronne d’Ametra l’assure, c’est l’attitude de certains clients. En tant que sous traitant dans l’aéronautique et la défense, elle travaille avec des grands groupes et elle regrette l’absence de communication de certains, capables ds la même journée d’annoncer l’ouverture et la fermeture de leurs sites ou de donner RDV à des ingénieurs d’Ametra qui trouvent finalement porte close.

Anne-charlotte Fredenucci les exhorte a réagir! "Toute la suply chain est déstabilisée de ne pas savoir si vous allez restés ouverts (…) quels sont les projets stratégiques que vous voulez continuer(…) Donnez-nous au moins de la visibilité et de l’information!"

Comportements lamentables

Ces dernières semaines, cet autre patron de PME confirme avoir vu des choses "aberrantes". A la tête d’Ervor, Laurent Vronski est aussi secrétaire général de l’association patronale Croissance Plus, il dénonce des comportements lamentables.

"J’ai vu des gens qui profitaient de la situation pour ne pas payer les fournisseurs ou extorquer des ristournes supplémentaires (…) Il va falloir qu’on ait des gestes très forts pour éviter à certains de profiter de la situation comme c’est le cas souvent".

Ces chefs d’entreprises appellent les grands groupes à plus de responsabilité, ils s’en remettent aussi au médiateur des entreprises, pour les délais de paiement.

Pour l’instant, visiblement, les messages exhortant à plus de solidarité ne semblent pas avoir totalement porté leurs fruits.

OC et Pauline Tattevin