BFM Business

Comment les banques centrales font la chasse aux faux billets

Certaines astuces permettent de distinguer rapidement les vrais des faux billets.

Certaines astuces permettent de distinguer rapidement les vrais des faux billets. - -

Le 8 octobre, la Réserve fédérale américaine a mis en circulation la nouvelle mouture de son billet de 100 dollars, qui est le plus utilisé dans le monde. Objectif: rendre sa contrefaçon plus difficile. Mais l'Europe, aussi, est en pointe pour les dispositifs de sécurité.

Entre la moitié et les 2/3 des billets de 100 dollars circulent en dehors des Etats-Unis : c'est la coupure utilisée lorsqu'il s'agit d'échanger des sommes importantes en liquide dans le monde entier.

Rançon de ce succès, c'est aussi le billet plus contrefait. Mais les choses devraient changer : la Réserve fédérale américaine a mis en circulation, le 8 octobre, une nouvelle mouture du billet de 100 dollars. On y trouve toujours l'effigie de Benjamin Franklin, l'un des pères fondateurs du pays. Mais cette fois, il est accompagné de plusieurs éléments de sécurité.

Le principal élément anti-contrefaçon est un ruban de sécurité bleu verticalement apposé au milieu du billet et frappé du chiffre 100 et de la cloche de Philadelphie en miniature et en trois dimensions, qui semblent bouger au gré des mouvements du billet.

Des dispositifs anti-contrefaçons renforcés dans la série Europe

Mais l'Europe n'est pas en reste en matière de lutte contre la contrefaçon. La BCE effectue une veille minutieuse sur les innovations technologiques en matière de reproduction et d'impression, afin de savoir quels sont les moyens dont peuvent disposer les faux-monayeurs.

Et surtout, les euros sont truffés de dispositifs de sécurité comme l'hologramme, les effets de reliefs, les fils argentés. Ils ont même été renforcés dans la nouvelle série Europe, dont pour l'instant seul le 5 euros est en circulation.

Quelle que soit la coupure entre vos mains, il existe la méthode du "toucher, regarder, incliner" qui, en quelques secondes, permet de vérifier l'authenticité d'une coupure.

Découvrez en images comment distinguer les vrais des faux euros.

Coralie Cathelinais