BFM Business

Chômage: pour Hollande, la "tendance" est à la "diminution"

François Hollande a rendu visite à des salariés de MBDA.

François Hollande a rendu visite à des salariés de MBDA. - Guillaume Souvant - AFP

Malgré un premier trimestre décevant sur le front de l'emploi, le chef de l'État s'est voulu optimiste ce jeudi.

François Hollande a soutenu ce jeudi à Bourges que la "tendance" était à la "diminution" du chômage alors même que le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi a bondi de 43.700 (+1,3%) en mars, selon les chiffres publiés la veille.

"Nous avons pu dans l'année 2017, pour ce qui est déjà connu, avoir près de deux millions d'embauches qui seront faites, ce qui permettra de réduire le chômage", a fait valoir le chef de l'État devant des salariés du fabricant européen de missiles MBDA.

"Ce chômage, certains mois augmente, certains mois baisse mais, la tendance l'indique, est en diminution", a enchaîné François Hollande, qui a promis tout au long de son quinquennat d'inverser la courbe ascendante.

L'emploi, "une volonté"

"Nous allons avoir plus de croissance en 2017, si le monde n'est pas bousculé par des décisions politiques malencontreuses ou aventureuses -et il peut y en avoir- nous avons des perspectives qui sont meilleures que celles que moi j'ai pu connaître en 2012", a-t-il encore observé.

"C'est très important que vous puissiez avoir cette conscience que l'emploi n'est pas un solde, un ajustement, mais une volonté", a-t-il insisté.

Depuis le début de son quinquennat, 585.000 demandeurs d'emploi sans activité ont grossi les rangs de Pôle emploi pour s'établir à 3,51 millions en mars. Le mandat de son prédécesseur Nicolas Sarkozy en avait enregistré 745.000 de plus. Les chiffres de mars ternissent cependant considérablement l'inversion amorcée en 2016, avec 105.400 chômeurs de moins.

Y.D. avec AFP