BFM Business

Bruno Le Maire invite les salariés des entreprises essentielles "à se rendre sur leur lieu de travail"

Sur BFM Business, le ministre de l'Economie souligne qu'il faut absolument assurer la sécurité économique du pays pour les activités indispensables.

Changement de ton au gouvernement. Alors que la doctrine mise en place pour lutter contre la propagation du coronavirus consiste désormais à un confinement généralisé, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire annonce mercredi sur BFM Business "un temps de calage et ce temps de calage il doit nous permettre de procéder à des ajustements".

"J'invite tous les salariés dont les entreprises sont encore ouvertes, dont les activités sont indispensables au bon fonctionnement du pays, à se rendre sur leur lieu de travail", a-t-il souligné sur BFM Business.

"Nous avons une responsabilité (...) c'est de travailler à la meilleure organisation possible, à la sécurité sanitaire sur le lieu du travail, à apporter les barrières de protections nécessaires à la sécurité des salariés. (...) Nous allons apporter des solutions mais il faut que tous les salariés dont les secteurs d'activité sont encore ouverts, qui ne sont pas des restaurants, des bars mais des industries, de l'industrie agroalimentaire, de la grande distribution, se rendent sur leur lieu de travail pour assurer la sécurité économique du pays. Sécurité économique et sécurité sanitaire doivent aller de pair", a détaillé le ministre.

Héros du quotidien

Bruno Le Maire rejette toute "contradiction" entre cet appel à aller travailler et les consignes initiales du gouvernement. "Il faut bien que nous puissions continuer à nous nourrir. (...) Il faut que les marchandises alimentaires puissent circuler, il faut qu'il y ait de l'électricité pour vous éclairer chez vous", souligne le ministre.

"Nous devons assurer la continuité économique du pays", tranche Bruno Le Maire qui en profite pour "rendre un hommage appuyé à tous ces salariés qui se rendent sur leur lieu de travail, qui vont dans leurs magasins de grande distribution, qui continuent à ramasser les déchets et à les traiter, qui continuent à fournir de l'électricité. Parce que ce sont aussi des héros du quotidien qui assument leurs responsabilités (...) et qui nous permettent à tous d'avoir une vie quotidienne qui soit la moins perturbée possible".

Olivier Chicheportiche