BFM Business

Brexit: Paris la Défense ose l'humour pour séduire les déçus de la City

Pour attirer dans son quartier d'affaires de la Défense les entreprises du Royaume-Uni candidates à l'exil, le département des Hauts-de-Seine finance une campagne de promotion jouant sur un ton très décalé.

Le quartier francilien de la Défense passe à l'offensive pour séduire les cadres et entreprises de Londres déçus par le Brexit. Defacto, l'entité chargée de la gestion du quartier d'affaires à l'ouest de Paris, s'est alliée au département des Hauts-de-Seine pour financer une campagne de communication très décalée, jouant la carte de l'humour. "Cette campagne déroule le tapis bleu-blanc-rouge aux milliers de talents et professionnels qui cherchent désormais un nouveau siège européen" explique Marie-Célie Guillaume, directrice générale de Defacto.

Sous l'image d'une grosse grenouille sympathique ornée d'une cravate bleu-blanc-rouge, trône le slogan "Tired of the fog ? Try the frogs ! (Fatigué du brouillard ? Essayez les grenouilles!)". Ces affiches s'exposeront à Londres sur des lieux de passage très fréquentés comme Saint-Pancras, la gare de l’Eurostar ou Heathrow, le grand aéroport de la capitale britannique.

Le quartier d'affaires veut attirer à lui la finance sise à la City et son lot de cadres aux salaires très généreux. Il mise notamment sur des loyers de bureau qu'il prétend beaucoup moins onéreux qu'à Londres, avec des valeurs locatives de 550 euros le mètre carré par an à Paris La Défense contre 1.554 euros pour London Central.

-
- © Une campagne de notoriété, basée sur l'humour sera déployée en France et au Royaume-Uni à partir du 17 octobre. Elle est financée par le département des Hauts-de-Seine et Defacto.

"Nous devons être pragmatiques et faire valoir les forces de notre territoire. D'autres métropoles ont d'ores et déjà engagé des démarches de promotion" a déclaré Patrick Devedjian, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine.

La campagne d'affichage fait aussi écho au principal salon professionnel dédié outre-Manche à l'immobilier (MIPIM UK) dont ce sera la première édition post-Brexit, à Londres du 19 au 21 octobre 2016. Le quartier d'affaires francilien entend profiter de cet événement, qui attend 4.000 professionnels de l'immobilier de passage à Londres, en faisant valoir ses atouts pour séduire les entreprises et les investisseurs étrangers. D'ici à 2019, le quartier d'affaires francilien affirme que son offre sera enrichie de 200.000 mètres carrés de surfaces tertiaires neuves supplémentaires.

L'initiative du département des Hauts-de-Seine et du quartier d'affaires fait suite à celle de l'exécutif. Dès juillet 2016, quelques jours après le vote du Brexit, Manuel Valls avait fait les yeux doux aux entreprises et aux cadres candidats à l'exil en France. Le Premier ministre annonçait "le régime des impatriés le plus favorable au monde" qui sera "applicable 8 ans contre 5 années aujourd'hui" avec en plus "la prime d'impatriation qui sera exonérée de taxe sur les salaires". Le régime des impatriés permet aux étrangers venant travailler en France de bénéficier de certains avantages fiscaux dont une exonération de 50% des revenus du capital et une exonération totale de l'activité exercée hors de France. Cette disposition doit encore être votée dans le projet de loi de finances 2017.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco