BFM Business

Brexit : « les marchés doivent intégrer le risque de ‘no deal’ » prévient Villeroy

Invité sur le plateau de 12H, l’Heure H, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, souligne que les marchés financiers doivent désormais se préparer au pire.

« Il reste 10 jours… » Sur le plateau de 12H, L’Heure H, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, est venu rappeler que le Brexit va désormais devenir une réalité avec les inquiétudes que cela comporte. « Les marchés pariaient encore, jusqu'à hier, sur un scénario d'accord, et ils vont devoir intégrer (...) - notamment dans la valeur de la livre - ils vont devoir intégrer le risque croissant d'un non-accord », explique-t-il. « Les marchés financiers aujourd'hui n'ont pas pleinement intégré cette perspective de sortie sans accord donc il y aurait des turbulences sur les marchés financiers. »

Le membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) souligne par ailleurs que la BCE se tient « à disposition des banques britanniques pour leur prêter des euros si nécessaire » et que la Banque d'Angleterre fera de même pour prêter des livres sterling en cas de besoin.