BFM Business

Breton : « L'Etat a eu un comportement irréprochable »

BFM Business

L'ex-ministre des finances réagit au rapport de l'AMF qui fait état de délit d'initié massif au sein de la direction et de gros actionnaires d'EADS.

Il est reproché à Thierry Breton d'avoir été informé des difficultés à venir du groupe européen, avant l'annonce publique de retards concernant l'Airbus A380. Selon Le Figaro, l'ex-ministre de l'Economie aurait pourtant donné à l'époque "son feu vert à la vente des actions détenues par Lagardère".

L'Etat a eu un comportement "irréprochable" a contesté Thierry Breton, affirmant que les autres actionnaires "étaient totalement libres de leur stratégie". (cf Son ci-contre)

Le groupe Lagardère, principal actionnaire mis en cause, dénonce des "accusations infondées" et va saisir la justice.

La rédaction