BFM Business

Ayrault : « Il y a d’autres solutions pour les retraites »

BFM Business

Le maire PS de Nantes, invité mercredi 30 avril, est revenu sur la question de l’allongement de la durée de cotisation pour les retraites à 41 ans.

Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale, est en désaccord avec la politique de Xavier Bertrand qui souhaite allonger la durée de cotisation retraite à 41 ans : « Il y a un désaccord avec l'automaticité proposée par le gouvernement de cotiser 41 ans car il avait été prévu que la question de l'emploi des séniors soit réglée. Aujourd4hui, l'âge moyen de départ à la retraite est de 58 ans et 8 mois, même pas 60 ans. Il faut d'abord régler le problème de l'emploi des séniors et que la négociation aboutisse. Il faut mettre en place un système de bonus/malus. Il y a aussi la question de la pénibilité et de l'espérance de vie dans un certain nombre de secteurs. Les syndicats disent que ces deux points sont un préalable pour aller plus loin ».

« Après il y la question du financement. Est-ce seulement réglé par l'allongement de la durée de cotisation ? Il y a d'autres solutions, ou des solutions complémentaires. Il y a une opportunité à saisir, mais il faut la regarder de très près : du fait le baisse du chômage, il y a la possibilité de baisser un peu la cotisation chômage et la transférer sur la cotisation retraite. C'est une piste. Il y a aussi l'intéressement, qui pourrait faire 2 à 3 milliards. Les stock-options aussi, c'est 3 milliards de recettes. Pourquoi est-ce que ça ne participerait pas ? On parlait de solidarité, voilà un exemple. Il faut aussi absolument financer le fonds de garantie des retraites ».

« Si vous mettez tout ce que je viens de dire sur la table et qu'on trouve un certain équilibre, à ce moment là la question d'un de plus e cotisation peut se poser. Mais si vous commencez par un préalable en disant « c'est comme ça, il n'y a rien d'autre à faire », a ce moment là c'est normal que les salariés se rebiffent, que les syndicats disent non ».

La rédaction-Bourdin & Co