BFM Business

Ayrault favorable à un report de la construction de LGV

Jean-Marc Ayrault s'est dit favorable a un report de la construction de ligne à grande vitesse.

Jean-Marc Ayrault s'est dit favorable a un report de la construction de ligne à grande vitesse. - -

Jean-Marc Ayrault déclare jeudi, dans une interview à l'Usine Nouvelle, partager les conclusions du rapport Duron qui propose de reporter la construction de plusieurs lignes à grande vitesse (LGV) au-delà de 2030. Un plan de financement de modernisation doit être annoncé le 9 juillet.

Le Premier ministre est favorable au report de la construction des Lignes à Grande Vitesse (LGV) comme le préconise le rapport Duron de la commission Mobilité 21. C'est ce qu'il a laissé entendre dans un entretien au magazine l'Usine Nouvelle. « Le précédent gouvernement a fait une erreur et a commis un mensonge », estime le Premier ministre. "Le mensonge est d'avoir laissé entendre qu'on pourrait faire plus de 250 milliards d'investissements dans les vingt prochaines années. C'est irréaliste financièrement et techniquement". De son côté le ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier, invité ce jeudi sur RMC a indiqué que le Premier ministre annoncerait le 9 juillet un plan d'investissement de modernisation des infrastructures.

Le diagnostic précis du rapport Duron

Pour Jean-Marc Ayrault, le rapport de la commission Mobilité 21 présidée par le député PS de Caen Philippe Duron qui doit lui être remis ce jeudi, « sort de ce mensonge et fait un diagnostic précis, que je partage, de nos besoins de transport ». Le rapport prévoit notamment de reporter après 2030 les lignes Montpellier-Perpignan, Paris-Orléans-Clermont-Lyon et Bordeaux-Hendaye. Seule la ligne à grande vitesse entre Bordeaux et Toulouse serait retenue. « Le pays est largement maillé, par des voies ferrées et des autoroutes qu'il faut rénover », souligne le Premier ministre. « Je sais que ce grand maillage est imparfait et nous le corrigerons ».

Tugdual de Dieuleveult avec Reuters