BFM Business

Axa va investir 500 millions d'euros dans les PME et les ETI françaises fragilisées par la crise

Il s'agira de soutenir les entreprises françaises mises en difficulté par la crise sanitaire du nouveau coronavirus, a indiqué mardi Thomas Buberl, le directeur général de l'assureur, sur les ondes de RTL.

Alors que le secteur de l'assurance est épinglé pour son manque de soutien aux entreprises dont l'activité a été stoppée par l'épidémie de coronavirus, Axa annonce ce mardi un plan de soutien envers ces entreprises.

L'assureur compte en effet investir 500 millions d'euros dans les petites et moyennes entreprises françaises et ETI fragilisées, a indiqué mardi Thomas Buberl, le directeur général de l'assureur, sur RTL.

Vers un fonds dédié aux catastrophes sanitaires

"Axa va investir 500 millions d'euros dans les fonds propres des PME et ETI et renforcer ainsi le cœur de l'économie française", a déclaré le dirigeant. Il n'a néanmoins pas précisé les modalités du versement de cette somme.

Sur la question très sensible de la couverture du risque pandémique par les assureurs, Thomas Buberl s'est prononcé "pour" la création en France d'un "fonds dédié aux catastrophes sanitaires". "Nous pouvons créer avec l'Etat un régime de pandémie", a-t-il ajouté. Il ne s'agit toujours pas de prendre en charge la perte d'exploitation à la suite d'une crise sanitaire dans les contrats.

Rappelons pourtant que dans une décision inédite, la justice à ordonné (dans une décision en référé donc provisoire) à Axa d'indemniser le groupe de restauration Eclore pour les pertes d'exploitation subies par un de ses établissements contraint de fermer en raison de la crise sanitaire du coronavirus.

"Il faut de toute évidence s'interroger" face aux retombées économiques de ce type de crise, "mais il est naïf de penser que les compagnies d'assurance peuvent offrir une couverture pandémie", avait déclaré de son côté mi-mai le directeur financier de l'assureur Allianz, Guido Terzariol, lors d'une conférence téléphonique.

Olivier Chicheportiche