BFM Business

Avec les congés, les factures impayées repartent à la hausse en France

Si le déconfinement a permis de réduire la masse des factures impayées entre les entreprises, le début des vacances d'été refait partir les délais à la hausse selon notre dernier tracker Sidetrade - BFM Business.

Qui dit congés, dit départ en vacances des personnes en charge de relancer les impayés et celles en charge de régler les factures. Les conséquences sur les délais de paiement entre entreprises et fournisseurs sont alors mécaniques: ils repartent à la hausse après avoir baissé suite au déconfinement.

Selon la nouvelle édition de notre tracker sur les retards de paiement des entreprises*, publié semaine après semaine et réalisé par Sidetrade pour BFM Business, au 20 juillet, la proportion de factures impayées à dix jours reprend un point à 25%, soit une croissance de 32% par rapport à la période précédant la crise (contre +23% une semaine plus tôt).

Rappelons qu'avant la crise, cette proportion de factures impayées était de 19% et qu'au plus fort du confinement, elle était montée à 38%. 

Une hausse généralisée en Europe

En une semaine, la hausse des impayés a "reconfiné" 12,7 milliards de cash-flow pour les entreprises. L'impact de la crise sur la trésorerie des entreprises en France se chiffre désormais à 46,5 milliards d'euros contre 34 milliards la semaine précédente.

Les deux secteurs les plus impactés sont toujours l’agroalimentaire (52% de factures impayées à dix jours) et Finance/Assurance/Immobilier (39%, +2 points). 

Le trio des secteurs les moins touchés est quasi-identique, avec les sciences de la vie qui prend la tête (10% de factures impayées) devant l’industrie manufacturière avec 16% (précédemment en tête du podium). Sur le trio de tête, seul les sciences de la vie se positionne sous son niveau de plancher pré-pandémie (-10% par rapport à la situation pré-Covid).

La France n'est pas le seul pays à constater cette hausse conjoncturelle, ses voisins européens subissent cette même tendance mais la France reste cependant en 2e position européenne en termes d’impayés (derrière le Royaume-Uni). Elle est toujours le deuxième pays ayant enregistré le plus fort impact sur ses impayés suite à la pandémie derrière l’Espagne (qui passe en tête avec 34% de progression d’impayés depuis la pandémie).

Rappelons que notre outil est en libre accès pour l’ensemble des décideurs du privé et des pouvoirs publics et sera publié chaque semaine sur le site de BFM Business. Vous pouvez également suivre en direct l'évolution de la courbe sur cette page pays par pays.

*Le tracker Sidetrade – BFM Business restitue, semaine après semaine, l’évolution des comportements de paiement de plus de 3,7 millions d’entreprises au sein de six pays européens (France, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Belgique, Pays-Bas). Sidetrade a analysé, depuis le 1er janvier 2020, plus de 26 millions de factures totalisant 54 milliards d’euros de transactions inter-entreprises. 

Olivier Chicheportiche