BFM Business

Affaire Tapie: Stéphane Richard va contester sa mise en examen

Stéphane Richard, l'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde, va contester sa mise en examen dans l'affaire Tapie.

Stéphane Richard, l'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde, va contester sa mise en examen dans l'affaire Tapie. - -

Le patron d'Orange va officiellement déposer sa requête en annulation ce mercredi 4 décembre, selon les informations de BFM Business. Elle concerne sa mise en examen dans l'affaire de l'arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais.

Info BFM Business - Stéphane Richard a décidé d'aller jusqu'au bout. L'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde avait six mois pour contester sa mise en examen, et sa demande d'annulation sera déposée dans les temps, ce mercredi 4 décembre.

Le patron d'Orange campe donc sur ses positions. Il assure depuis le départ que cette mise en examen ne repose sur aucun élément sérieux, qu'il n'a été qu'un simple executant dans toute cette affaire, et qu'il agissait sur instruction de Christine Lagarde, alors ministre de l'Economie, elle-même placée sous le statut de témoin assistée.

Nouveau rendez-vous avec les juges vendredi

Oui, Stéphane Richard a bien participé à une réunion qui s'est tenue à l'Elysée en juillet 2007. Une réunion cruciale, où l'idée d'aller à l'arbitrage a été arrêtée. C'est l'un des points sur lesquels il a été interrogé.

Mais s'il s'y est rendu, selon une source proche du dossier, c'est sur convocation de Claude Guéant, alors secrétaire général de l'Elysée, et en ignorant le motif de la réunion. En ignorant aussi que Bernard Tapie s'y trouverait, affirme-t-on encore.

Stéphane Richard aura d'ailleurs l'occasion de s'en expliquer devant les juges puisqu'il est à nouveau convoqué vendredi.

Caroline Morisseau