BFM Business

Accepteriez-vous de payer plus de TVA ?

-

- - -

C'est mercredi que le gouvernement annoncera son plan d'économie pour la France de 10 milliards d'euros. Parmi les pistes évoquées, un accroissement des recettes par l'augmentation de la TVA. Seriez-vous prêt à l'accepter ?

Pour faire des économies, plusieurs idées visant à réduire les dépenses ont déjà été avancées: nouvelles suppressions de niches fiscales, réductions de certaines allocations, suppression d'aides... Mais l'Etat a également la possibilité d'agir sur le levier des recettes en tentant de les augmenter. Ainsi, une taxe supplémentaire sur les très hauts revenus devrait voir le jour. Autre idée avancée par certains, soumettre tous les contribuables français à l'impôt sur le revenu même symboliquement.

« La TVA, c'est un impôt juste »

Certains, comme François Bayrou, suggèrent aussi d'augmenter le taux général de la TVA. « Je suis pour », dit l'économiste Michel de Fabiani. « Le jour où vous l'appliquez, les rentrées d'argent commencent et donc du jour au lendemain, vous augmentez les rentrées fiscales. Deuxièmement, c'est un impôt juste dans le mesure où ça dépend de votre consommation et de vos dépenses. Si vous achetez une voiture à 80.000 euros, vous paierez 1.600 euros de plus. Si vous achetez une voiture à 8.000 euros, vous paierez 160 euros de plus. C'est une des mesures indispensables et immédiates que le gouvernement doit prendre ».

« La hausse de la TVA entrainerait une baisse de la consommation »

Au contraire, l'économiste Henri Sterdinyac estime la mesure inenvisageable. « La hausse de la TVA se traduirait par une hausse de l'inflation, par des pertes de pouvoir d'achat pour les salariés et les retraités, une baisse de la consommation et une réduction de la croissance. Ca contribuerait à plonger la France dans le ralentissement économique et donc ce n'est pas une mesure appropriée dans une période comme celle que nous connaissons aujourd'hui ».

Et vous, qu'en pensez-vous ?