BFM Business

1000 entreprises candidatent en France pour "make our planet great again"

VIDÉO - Un millier d'entreprises ont postulé via le site dédié pour installer en France leur activité qui a un rapport avec la protection de l'environnement, après l'appel de Macron. Près de 50 dossiers ont déjà été sélectionnés.

L'appel d'Emmanuel Macron à "make our planet great again" il y a cinq mois semble porter ses fruits. Un peu plus de 250 scientifiques étrangers se sont manifestés pour venir poursuivre leurs recherches en France. Et face au retrait des États-Unis de l'Accord de Paris sur le climat, des entreprises ont également répondu à l'appel.

D'après nos informations, 1000 entreprises ont répondu à l'appel d'Emmanuel Macron, et 50 ont été sélectionnées pour l'instant. Des start-up, des PME, des grands groupes, toutes spécialisées dans la transition énergétique.

Des américaines, des hollandaises, des tchèques

Elles viennent de partout, des États-Unis aussi bien que des Pays Bas. Il y a par exemple l'énergéticien tchèque CEZ et ses 25.000 employés qui est sur le point d'installer en France son centre de décision. La start-up new-yorkaise Impacti, spécialiste des normes environnementales, a de son côté choisi Bordeaux pour loger son QG européen.

Une autre start-up américaine, spécialisée, elle, dans le trading d'électricité, souhaite installer une de ses antennes en France et y lever des fonds. D'autres veulent même relocaliser leur siège sur le territoire. Toutes se sont manifestées via le site internet géré par Business France, nommé "make our planet great again". Cette première vague d'installations doit permettre de créer 600 emplois.

Jean-Baptiste Huet, édité par N.G.