BFM Eco

EasyJet se sépare du tiers de ses effectifs

-

- - Fabrice Coffrini - AFP

La compagnie aérienne britannique EasyJet a annoncé jeudi la suppression de 4500 postes, soit près d'un tiers de ses effectifs, afin de faire face au choc de la pandémie de coronavirus.

La compagnie aérienne dont l'activité est à l'arrêt depuis des semaines, annonce ce jeudi la suppression à venir de 4500 postes, soit presque un tiers de ses effectifs, afin de survivre à la pandémie qui cloue les avions de tourisme au sol depuis des mois.

EasyJet entend préserver ses finances et s'adapter à un trafic aérien plus faible sur une longue période. La compagnie rejoint ses concurrentes British Airways, Ryanair ou Virgin Atlantic, qui ont toutes annoncé des suppressions de postes récemment.

Face à un trou d'air qui pourrait durer -jusqu'à deux ou trois ans disent les experts, et certains grands patrons du secteur- British Airways va supprimer 12.000 emplois, la scandinave SAS et l'islandaise Icelandair 5.000 et 2.000, la compagnie à bas coûts Norwegian Air Shuttle 4.700 emplois, Wizzair 1000, Virgin Australia 10.000 emplois, et Air France environ 1.500

N.G. avec AFP