BFM Business

Vente-privee lance son propre site de billetterie dédié aux bons plans

Le site panda-ticket.com est une offre de billetterie en ligne autonome, déployée en dehors du site vente-privee.

Le site panda-ticket.com est une offre de billetterie en ligne autonome, déployée en dehors du site vente-privee. - Bertrand Guay-AFP

Le site panda-ticket.com propose d'ores et déjà 20.000 événements (théâtre, festivals, sports,...) avec des tickets à prix réduit. Les meilleures offres seront mises en avant sur le site de vente-privee qui attire 4,5 millions de visiteurs par jour.

Le secteur du divertissement et du spectacle est devenu un axe stratégique de vente-privee.com. S'ajoutant à son offre "historique" d'environ 500 ventes événementielles l'an sur son site, la société de Jacques-Antoine Granjon lance panda-ticket.com, une offre en ligne dédiée à l'achat de billets de spectacles d'événements culturels ou sportifs à prix réduits. Ce catalogue de bons plans inclut déjà 20.000 événements se déroulant dans tout l'Hexagone.

Pour ses concepteurs, cette solution vise les exploitants de salles et les organisateurs d’événements locaux ou régionaux afin qu'ils touchent une cible plus large en leur permettant d’optimiser leur taux de remplissage.

Ce nouveau site de billetterie s’appuie sur le trafic quotidien de vente-privee et ses 4,5 millions de visiteurs uniques par jour, qui affichera les meilleures offres promues, en redirigeant l'internaute vers panda-ticket.com.

Une application mobile dédiée sera bientôt disponible

Il n'est accessible sur Internet que via un ordinateur ou sur terminaux mobiles (smartphones, tablette), lesquels disposeront bientôt d'une application dédiée sous iOS (iPad et iPhone) et Android.

Cette offre de bons plans pour les spectacles est lancée par la filiale Entertainment, qui réalise 80% de son chiffre d'affaires en dehors du site vente-privee. Présidée par Xavier Court, cofondateur de vente-privee, et dirigée par Thomas Kouck, directeur général, cette activité repose sur un écosystème dédié au monde du spectacle, bâti à coup de rachats successifs.

Ce fut le cas de la start-up Weezevent, spécialiste des logiciels de billetterie et de paiement dématérialisé ou des théâtres de Paris, de la Michodière et des Bouffes Parisiens. Cette activité employant 130 salariés est parvenu à générer 150 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016.

Frédéric Bergé