BFM Business

TVA: Moscovici réclame à la grande distribution de ne pas répercuter les hausses

Pierre Moscovici veut que la grande distribution participe à l'effort collectif en ne répercutant pas la hausse de la TVA.

Pierre Moscovici veut que la grande distribution participe à l'effort collectif en ne répercutant pas la hausse de la TVA. - -

Le ministre de l'Economie a appelé au "civisme" de la grande distribution, ce jeudi 14 novembre, afin que cette dernière ne répercute pas la hausse de la TVA sur les prix après le 1er janvier.

Face à la grogne de plusieurs secteurs de l'économie à propos de la hausse programmée de la TVA au 1er janvier, Pierre Moscovici ne compte pas se laisser impressionner. Notamment par la grande distribution, qui pourrait du coup augmenter ses prix de vente.

"Une augmentation de 0,4 point, personne n'est obligé de la répercuter dans les prix", a-t-il déclaré sur RTL, ce jeudi 14 novembre. "Je pense qu'il est important qu'il y ait aussi des comportements vertueux, notamment dans un secteur de la grande distribution qui doit montrer un engagement civique aux côtés des Français", a ajouté le ministre.

Le gouvernement multiplie les petits gestes

Confronté à la montée des contestations contre la hausse des prélèvements, le gouvernement a fait un petit geste, mardi 12 novembre, en direction des artisans du bâtiment. Il a en effet accepté que les travaux "induits" en rénovation énergétique bénéficient eux aussi du taux réduit de 5,5%.

Les centres équestres, qui craignent la disparition de nombre d'entre eux, ont également obtenu quelques mesures, dont la création d'un fonds de soutien.

L'Union professionnelle artisanale (UPA) vient, quant à elle, de lancer une "mobilisation nationale pour sauver l'économie de proximité" sous le slogan "sacrifié mais pas résigné" pour contester la hausse des prélèvements, dont la TVA.

Y. D. avec Reuters