BFM Business
Conso

"Tout sauf un Big Mac": en Suède, Burger King rebaptise ses menus et se moque de McDonald’s

Burger King se paye McDonald's

Burger King se paye McDonald's - Capture d'écran Burger King

Dans une campagne publicitaire, Burger King a rebaptisé ses menus en reprenant le nom du sandwich de son concurrent qui en a perdu l'usage exclusif il y a deux semaines.

Burger King ne perd jamais une occasion de moquer son premier concurrent, McDonald's. Deux semaines après la décision de l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) de retirer à McDo l’usage exclusif du nom “Big Mac”, les restaurants suédois de Burger King ont rebaptisé leurs menus en usant sans retenue du nom du célèbre sandwich de McDonald’s.

"Comme un Big Mac mais vraiment plus gros"

Dans la vidéo, les clients du fast-food, interloqués, commandent des menus intitulés "Anything but a Big Mac" ("Tout sauf un Big Mac"), "Like a Big Mac but Actually Big" ("Comme un Big Mac mais vraiment plus gros"), "Burger Big Mac Wished it Was" "Le burger que le Big Mac aimerait être"), "Kind of Like a Big Mac, but Juicier and Tastier" ("Presque comme un Big Mac, mais plus juteux et avec plus de goût")…

La campagne publicitaire "The Not Big Mac’s" (Pas de Big Mac) rappelle qu’un "concurrent a récemment perdu les droits exclusifs du nom ‘Big Mac’, ce qui signifie que n’importe qui peut l’utiliser dans l’Union européenne".

"McDonald’s vient de perdre sa marque Big Mac en s’attaquant à un joueur beaucoup plus petit… C’est trop drôle pour ne pas s’en mêler", a déclaré Iwo Zakowski, patron de Burger King en Suède. 

"Intimidation"

Ce dernier fait référence à la petite chaîne irlandaise Supermac qui avait déposé une requête devant l’EUIPO en mars 2017 pour mettre fin à l’usage exclusif du terme "Big Mac" par McDonald’s. Elle accusait le géant américain de se livrer à "de l’intimidation en matière de marques déposées, déposant des noms de marques tout bonnement mis de côté pour être utilisés contre de futurs compétiteurs".

Supermac lui reprochait notamment d’avoir empêché son expansion hors d’Irlande en se servant de la similarité entre le nom de la chaîne irlandaise et le célèbre "Big Mac".

Dans son jugement, l’EUIPO a estimé que McDonald’s ne faisait un "usage réel" de la marque pour "les biens et services pour lesquels elle a été déposée". La marque "Big Mac" aurait ainsi été déposée pour une variété de produits, alors qu’elle ne désigne que le sandwich.

Paul Louis avec AFP