BFM Business

Seb fait le pari du crowdfunding

-

- - Philippe DESMAZES / AFP

Le géant français du petit électroménager proposera prochainement l'un de ses nouveaux produits sur une plateforme de financement participatif.

Sur les plateformes de financement participatif, on tombe généralement sur un produit proposé par une jeune start-up… moins souvent par le leader mondial de l'électroménager. Pour lancer sa dernière innovation, un petit appareil mobile pour chauffer le contenu d’une tasse, le géant français Seb mise sur le "crowdfunding". Plutôt que d'avancer à tâtons dans un marché de niche, et risquer de perdre du temps et de l'argent, le groupe tricolore veut "tester l’appétence des consommateurs" sur la plateforme Indiegogo.

Il s'agit surtout pour le spécialiste du petit électroménager de tester son innovation avant de lancer la production et la distribution à grande échelle en faisant "valider" son produit directement par ses potentiels acheteurs, hors des processus habituels du géant industriel. Et séduire, au passage, les jeunes générations, plus adeptes des achats sur internet et rodés aux systèmes participatifs, qui se rendent de moins en moins dans les magasins classiques.

"Travailler en mode agile"

Une "pré-vente" en quelque sorte. "Notre objectif est simple : répondre mieux et plus rapidement aux attentes de nos consommateurs en leur proposant le plus tôt possible d’accéder à nos innovations, de les tester et de réagir pour nous amener à les ajuster. Pour cela, il nous faut être au contact direct avec eux, travailler en mode agile pour être à l’écoute de leurs remarques et au plus près de leurs besoins", explique Jean-Louis Compeau, responsable du SEBLab, cité dans le communiqué de presse. Le produit sera proposé en quantité limité aux acheteurs intéressés.

Sans refléter un problème de trésorerie. Les voyants sont au vert pour le groupe: il réalisait encore un chiffre d'affaires de 3,34 milliards d'euros au premier semestre, avec une croissance organique de plus de 10%, pour un bénéfice de 100 millions d'euros, lui aussi en net hausse avec près de 10% de gain d'une année à l'autre. Pour l'année en cours, Seb annonçait en juillet dernier, lors de la présentation des résultats semestriels, prévoir une croissance d'au moins 7% de son chiffre d'affaires.

J. B.