BFM Business

Quel avenir pour la Redoute?

Les nouveaux propriétaires vont s'attaquer à la modernisation de la Redoute.

Les nouveaux propriétaires vont s'attaquer à la modernisation de la Redoute. - -

Après le conflit atour du plan de cession de la Redoute, la direction va détailler son plan stratégique qui doit permettre à l'entreprise de repartir de l'avant. La modernisation de la logistique est une des priorités

Les repreneurs de la Redoute Nathalie Balla et Eric Courteille passent à l'action ce 16 avril. Ils vont présenter leur plan stratégique doit qui doit permettre au vépéciste de rebondir après des mois de conflits sociaux portant sur le plan de cession par Kering.

Car les syndicats ont signé à contrecœur il y a 3 semaines, le plan social indispensable à la cession, évitant ainsi la saisie du tribunal de commerce. Et même si le comité d'entreprise a émis la semaine dernière un avis défavorable sur le projet de cession, il s'agit d'un vote consultatif qui n'a pas d'incidence sur la suite.

Mieux anticiper les besoins des clients

Pour les deux repreneurs, le gros du travail portera sur la logistique. Environ 50 millions d'euros vont être consacrés à la modernisation de l'outil, totalement obsolète. Evidemment, nous explique la Redoute, tout ne va pas se faire du jour au lendemain.

L'autre chantier, ce sera au niveau marketing, avec une plus forte personnalisation pour anticiper les besoins des clients. La Redoute va également revoir son offre en multipliant les collections.

Les salariés sont partagés sur ce projet mais le climat semble apaisé à Roubaix. Avec un taux de notoriété qui culmine à 99%, une base de 10 millions de clients, les nouveaux dirigeants de la Redoute sont certains du succès de leur redimensionnement.

Hélène Cornet avec BFMbusiness.com