BFM Business

Pourquoi le chauffage au bois à la cote auprès des consommateurs

Le marché des appareils de chauffage au bois a connu une croissance de 12% en 2017. La rigueur de l'hiver et la hausse du prix du fioul et du gaz ont contribué à son succès.

Pour sa maison de 130m2 située à Frontignan (Hérault), Patrick Nicollon a réussi à faire baisser sa facture de chauffage de moitié. Il paie désormais entre 450 et 500 euros par an, contre 1000 euros auparavant. Comment? Il y a deux hivers, il a abandonné le chauffage au gaz pour installer un poêle à bois.

De plus en plus de Français font le même choix. Le marché des appareils de chauffage au bois a connu une croissance de 12% en 2017, selon l'observatoire des énergies renouvelables. L'année 2018 s'annonce tout aussi favorable.

Pour la filière, ce succès s'explique par la rigueur des récents hivers et par la hausse des prix des autres énergies. Le chauffage au fioul revient à 16 euros du m2, celui à l'électricité 15 euros, et le gaz 12 euros. Avec seulement 6 euros du m2, le coût de revient du chauffage au bois est attractif.

Les granulés sont les grands gagnants

Mais si les chauffages à bûches ont connu une croissance de 5% l'année dernière, ce sont surtout les appareils à granulés qui rencontrent le plus fort succès, avec une croissance de 28% l'année passée. Pour les professionnels, cette technologie est rentrée dans les moeurs, elle séduit car elle permet un pilotage à distance des températures et offre une autonomie supérieure aux modèles à bûches.

Désormais, près d'un chauffage à bois vendu sur trois est un appareil à granules. D'ici à 2022, ils pourraient représenter la moitié des ventes.

C.C.