BFM Business

Pfizer interdit l'utilisation de ses produits pour les exécutions aux États-Unis

Pfizer rejoint de nombreuses entreprises  pharmaceutiques

Pfizer rejoint de nombreuses entreprises pharmaceutiques - Don Emmert - AFP

Le géant pharmaceutique Pfizer a annoncé qu'il interdirait désormais l'utilisation de ses produits pour des exécutions, une décision qui prive les Etats américains de la dernière source disponible de substances légales pour des injections létales.

Les opposants à la peine de mort ont salué samedi l'annonce de Pfizer, qui rejoint de nombreuses autres entreprises du secteur pharmaceutique.

"Pfizer fabrique ses produits pour améliorer et sauver la vie des patients. Conformément à ces valeurs, Pfizer s'oppose à l'utilisation de ses produits dans des injections létales pour la peine capitale", a annoncé le groupe dans un communiqué publié vendredi sur son site.

Concrètement, Pfizer explique que la distribution de sept produits sera limitée à un groupe de distributeurs et d'acheteurs qui s'engageront à ne pas les revendre à des institutions pénales. Les établissements publics acheteurs devront certifier que les produits ne seront utilisés que dans un but médical.

J.M. avec AFP