BFM Business

McDonald's lance son service de livraison en Europe

McDonald's va lancer le service en juin au Royaume-Uni.

McDonald's va lancer le service en juin au Royaume-Uni. - Paul J. Richards - AFP

Le géant américain de la restauration rapide va d'abord tester cette nouvelle offre au Royaume-Uni avant de la déployer en Allemagne et en France.

Après les États-Unis ou la Chine, McDonald's va permettre à ses clients européens de se faire livrer à domicile. Les clients britanniques seront les premiers à pouvoir recevoir leur Big Mac à domicile ou au bureau. Dans un entretien au quotidien The Independent, Paul Pomroy, patron de la filiale britannique, a confié que le service serait opérationnel dès le mois de juin en Grande-Bretagne. Il sera ensuite proposé en Allemagne et en France, mais le géant américain n'a donné aucune date pour le moment.

McDo ne donne pas beaucoup de détails non plus sur ce nouveau service. Le prix de la livraison, par exemple, n'est pas connu. Il s'agit pourtant d'une donnée clé, dans la mesure où ses plats coûtent en général moins cher que ceux de ses concurrents qui livrent déjà leurs spécialités. Aux États-Unis, où le service est testé depuis le mois de janvier, les frais de livraison s'élèvent à 5 dollars soit 4,60 euros, selon Le Figaro. Un amateur de Big Mac acceptera-t-il de payer presque 64% plus cher son menu pour éviter de se déplacer?

Un partenariat avec UberEats ou Deliveroo?

Autre incertitude est la manière dont les burgers seront livrés. Aux États-Unis, McDo teste la livraison à domicile en partenariat avec UberEats. Une alliance que l'américain pourrait recréer en Europe ou alors avec Deliveroo qui est notamment présent dans les trois pays visés.

Dans Le Parisien, Bernard Boutboul, président du cabinet Gira Conseil spécialisé dans la restauration, expliquait en décembre qu'il ne croyait pas en la réussite de ce service en France. "Les Français refuseraient de manger un hamburger ou des frites froides ou simplement tièdes".

Un argument qui se tient mais c'est sans compter sur l'imagination de certaines start-up. Capital rappelle qu'en Suisse, à Lausanne, Food Eat a imaginé un système où la nourriture est placée dans un sac isotherme à l'intérieur d'une boîte. Ce box est équipé de plaques chauffantes pour garder la nourriture à la bonne température.

D. L.