BFM Business

Les lunettes à moins de 10 euros en 10 minutes cartonnent

Alors que le magasin de Paris ne désemplit plus, Lunettes pour tous ouvre à Lyon et bientôt Marseille

Alors que le magasin de Paris ne désemplit plus, Lunettes pour tous ouvre à Lyon et bientôt Marseille - Lunettes pour tous

Avec son offre à 9,99 euros, l'enseigne Lunettes pour tous avait promis de bouleverser le marché très opaque de l’optique. Défi relevé: un an après, l'enseigne vend 200 paires chaque jour.

Repartir avec une paire de lunettes à moins de 10 euros en 10 minutes top chrono... cette promesse alléchante attirent des clients de toute la France dans la boutique "Lunettes pour tous". En attestent les quatre heures de file d’attente chaque samedi devant le magasin parisien. Paul Morlet, le fondateur de l'enseigne, s'amuse de faire partie du circuit touristique: "Certains couples de Marseille et de Toulouse en profitent pour s'offrir une nuit à Paris et visiter la Tour Eiffel. Même cette virée leur coûte moins cher que d’aller acheter des lunettes en bas de chez eux."

600 euros d'économies

Les prix d'appels de Lunettes pour tous sont très agressifs : 9,90 euros pour une paire de lunette quand elle peut atteindre 800 euros chez un opticien. Résultat, en une année, l'enseigne a écoulé 60.000 paires de lunettes, soit environ 200 à 250 en moyenne chaque jour. A titre de comparaison ''les opticiens vendent deux paires par jour, on est devenu le plus gros magasin en volumes au monde’" se félicite le jeune entrepreneur. 

En poussant la porte de Lunettes pour tous, les clients cherchent à s'offrir des lunettes au juste prix. "Ils peuvent choisir parmi 90 références, c'est moins que chez les autres opticiens mais chez nous, vous pouvez en acheter 10 par an et adapter la monture à la tenue."

Le défi industriel

Pour le jeune entrepreneur, le plus compliqué n'est pas de tenir le prix, mais de relever le pari du service, celui de fabriquer les lunettes en moins de 10 minutes. "On stocke toutes les corrections qui existent avec 60.000 verres en magasin et on dispose d'une machine ultra-puissante qui découpe les verres au micron près dans le sous-sol du magasin".

Malgré cet équipement à la pointe de la technologie et des personnels qualifiés, difficile de tenir le rythme des commandes les jours de grosses affluences. Paul Morlet l'avoue: "On a été victime de notre succès, parfois c'est plutôt la commande à 10 euros en 20 minutes voire une journée mais on s'est équipé pour corriger l'erreur." 

5 magasins en fin d'année 

Pour faire face à cet engouement, Paul Morlet vient d'ouvrir une boutique à Lyon. Et dès septembre, il sera à Marseille. Il devrait ensuite s'implanter Lille et Bordeaux avant la fin de l'année. Lunettes pour tous vise une vingtaine d'ouvertures en 2016. 

Ch.L.