BFM Business

Les Américains boivent (enfin) plus d'eau que de sodas

Les politiques anti-obésité commencent à porter leurs fruits.

Les politiques anti-obésité commencent à porter leurs fruits. - Taniadimas - Pixabay

Cette année, la consommation annuelle d'eau en bouteilles (minérale ou filtrée) devrait atteindre 47 millions de litres, soit 2 millions de litres de plus que les sodas.

La lutte contre l'obésité commence à produire ses effets aux États-Unis. Pour la première fois, la consommation d'eau en bouteille va supplanter cette année celle des sodas. Selon les données de Beverage Marketing repérées par Les Échos, la distribution d'eau en bouteille devrait dépasser 47 millions de litres en 2016 contre 45 millions pour les sodas.

Rien d'étonnant dans cette nouvelle tendance. Depuis une vingtaine d'années, la consommation de sodas ne cesse de baisser. Parallèlement, celle de l'eau augmente.

Mise en place de taxes

D'un côté, face à la montée de l'obésité, les pouvoirs publics encouragent les Américains à consommer de la nourriture plus saine. À Philadelphie, par exemple, la mairie a mis en place une taxe sur les boissons sucrées. À San Francisco, les fabricants doivent alerter, sur les bouteilles de sodas, les consommateurs du danger des boissons sucrés.

De l'autre côté, les géants de l'agroalimentaire n'ont pas voulu risquer de perdre des clients. Ils ont donc massivement investi le marché de l'eau en bouteille, minérale ou juste filtrée. Pas question de laisser les Américains boire de l'eau du robinet.

D. L.