BFM Business

Le propriétaire de Nutella et Kinder s'offre un chocolatier britannique

-

- - Justin Sullivan - Getty Images - AFP

Le groupe italien Ferrero a annoncé ce lundi 22 juin avoir formulé une offre de 150 millions d'euros pour mettre la main sur Thorntons. Les actionnaires de la société britannique doivent encore approuver la proposition.

La famille Ferrero va s'agrandir. L'entreprise italienne, propriétaire de Nutella, des œufs Kinder ou encore des fameux Ferrero Rocher a indiqué ce lundi 22 juin avoir mis sur la table plus de 150 millions d'euros pour acquérir le chocolatier britannique Thorntons, dont le conseil d'administration a donné son accord.

Ferrero a annoncé avoir déjà acquis quelque 30% de Thorntons, notamment auprès de trois holdings qui possédaient des parts importantes, et avoir reçu des engagements pour environ 4,5% de parts supplémentaires.

Les actionnaires de Thorntons qui n'ont pas déjà accepté l'offre de Ferrero ont jusqu'au 13 juillet pour se prononcer. Le groupe italien leur propose 145 pence par action, soit 42,9% de plus que le cours de clôture de Thorntons vendredi.

A la Bourse de Londres où le titre est coté, l'action Thorntons s'envolait lundi de 42,4% peu après 10H00 GMT, atteignant ce niveau proposé de 145 pence. Au total, le capital de Thorntons est valorisé à hauteur de 111,9 millions de livres (156 millions d'euros) par l'offre de Ferrero.

"Le conseil d'administration de Thorntons reconnaît les bénéfices potentiels d'une intégration au groupe Ferrero pour notre marque et notre activité, y compris pour nos salariés et nos actionnaires", a expliqué le président de Thorntons, Paul Wilkinson, cité dans un communiqué commun des deux groupes.

La marque Thorntons sera conservée

Fondé en 1911, Thorntons est un fabricant de chocolat bien connu au Royaume-Uni et en Irlande, où il compte 242 boutiques et cafés, plus 158 autres points de vente franchisés. Ses produits sont aussi vendus par d'autres détaillants. Il compte 3.500 employés dont 1.500 à son site de production d'Alfreton dans le Derbyshire (centre de l'Angleterre).

Le groupe concentre l'essentiel de ses activités dans les îles britanniques et ne réalise que 3% de son chiffre d'affaires en dehors. Son chiffre d'affaires a atteint 222 millions de livres (310 millions d'euros) lors de l'exercice comptable 2013/14, le dernier publié, pour un bénéfice opérationnel de 8,6 millions de livres (12 millions d'euros).

Au cours du premier semestre de l'exercice 2014/15, son chiffre d'affaires a néanmoins chuté de 8,2% sur un an, à l'issue d'une période jugée "décevante" par le groupe lui-même. Présent au Royaume-Uni depuis 1966, Ferrero a expliqué de son côté vouloir "amplifier sa présence sur ce marché stratégique". Il a souligné vouloir conserver la marque Thorntons et l'usine d'Alfreton, bien qu'il ait prévu qu'il mènerait une "revue stratégique" des opérations menées par les deux groupes dans le pays pour identifier de possibles synergies.

Basé à Alba, dans le Piémont (nord-ouest de l'Italie), Ferrero a réalisé un chiffre d'affaires de 8,4 milliards d'euros lors de son exercice comptable 2013/14 et emploie quelque 27.000 personnes dans le monde.

J.M. avec AFP