BFM Business

Le paiement en carte bancaire bat un record historique

Les Français n'ont jamais autant fait chauffé leur carte bancaire que samedi 5 décembre.

Les Français n'ont jamais autant fait chauffé leur carte bancaire que samedi 5 décembre. - Thomas Kohler - Flickr - CC

Sur la journée de samedi 5 décembre, le nombre de transaction effectué en carte bancaire a battu un record absolu en France. Près de 42 millions d'opérations ont été enregistrées sur une seule journée.

Les Français n'ont jamais autant fait chauffer leur CB que samedi dernier. Le 5 décembre, le nombre de transactions en carte bleue a battu un record absolu, selon le groupement d'intérêt économique (GIE) de la Carte bancaire. Près de 42 millions d'opérations, précisément 41.977.380, ont été enregistrées en France ce jour-là.

Les chiffres sont impressionnants: les machines ont engrangé près de 500 opérations à la seconde (486) et même plus de 1.000 aux heures les plus actives de la journée, avec un pic à 11 heures et un autre à 15 heures.

Le précédent record... il y a une semaine

42 millions donc, soit un bond impressionnant par rapport au précédent record battu… seulement 7 jours plus tôt, le samedi 28 novembre. Le week-end dernier en effet, les Français avaient payé 37.831.610 transactions par carte. L'écart est bien moins marqué par rapport au précédent pic, avec à peine 600.000 opérations de plus que le 6 décembre 2014 (37.289.308 transactions CB enregistrées).

Assez logiquement, ces frénésies d'achat par carte interviennent à la période de Noël, et dans une moindre mesure pendant les soldes. Mais le niveau exceptionnel du dernier record a d'autres facteurs.

Par exemple, de plus en plus de commerçants acceptent la carte bleue à partir de 1 euro. Le résultat, notamment, de mesures prises par le gouvernement ces derniers mois pour limiter les paiements en cash -et par la même occasion la fraude fiscale. Après avoir interdit les versements en liquide au-delà de 1.000 euros, les services de Bercy obligent les banques à aider les commerçants à faire marcher leur machine pour de petits montants. Le GIE évoque en outre la généralisation du paiement sans contact et le développement des ventes sur internet, "qui se règlent très majoritairement par carte bancaire".

La consommation reprend après le 13 novembre

La consommation semble en tout cas bel et bien avoir repris après le coup d'arrêt marqué après les attentats du 13 novembre. Le lendemain, samedi 14 novembre, les paiements par carte s'étaient écroulés, à la fois à cause de "l'ambiance pesante qui n'était pas aux achats", et, bien sûr, "des nombreuses fermetures de magasins et de sites touristiques ce week-end-là", souligne la porte-parole du GIE.

Le nombre de transactions avait alors à peine dépassé les 29 millions, soit encore moins que le samedi 15 novembre 2014 (30 millions), alors même que le nombre de paiements par carte croît de 6% chaque année en France. La morosité s'était poursuivi la semaine suivante, puisque le 21 novembre, seuls 32 millions d'achats ont été payés par carte. Faut-il voir dans ces records coup sur coup un effet de rattrapage ?

Nina Godart