BFM Business

La Redoute: Aubry tacle Pinault

La maire de Lille s'en prend au groupe Kering propriétaire de la Redoute

La maire de Lille s'en prend au groupe Kering propriétaire de la Redoute - -

La maire PS de Lille met en cause, dans une interview au JDD de ce 3 novembre, le groupe Kering (ex-PPR) qui souhaite vendre La Redoute pour se recentrer sur ses marques de luxe.

700 suppressions d'emplois et une cession d'ici à la fin de l'année. Les temps sont très difficiles pour La Redoute. Kering (ex-PPR), propriétaire de la célèbre enseigne de VPC, nordiste qui fait vivre 6.000 personnes dans la région, souhaite s'en séparer pour se recentrer sur ses marques de luxe. Une manifestation des salariés est d'ailleurs prévue jeudi 8 novembre.

Dans une intreview au JDD de ce 3 novembre, Martine Aubry, la maire PS de Lille, et élue du Nord où est implantée La Redoute, s'en prend à Kering. "La société dirigée par François-Henri Pinault a laissé La Redoute s'enfoncer. Les investissements nécessaires à la formation des salariés, à la modernisation de l'informatique et de la logistique n'ont pas été faits. C'est irresponsable de se comporter ainsi", estime-t-elle.

Vente des actifs immobiliers

"Pourquoi le processus de vente s'accélère-t-il à quelques mois des municipales? ", interroge l'ancienne ministre. "Kering nous a contactés pour la cession d'actifs immobiliers, afin de générer du casch, sans évoquer la vente globale dans de brefs délais. Nous surveillons La Redoute comme le lait sur le feu. Dans le Nord, la vente par correspondance, c'est comme l'automobile à Sochaux".

A la question de savoir si les collectivités locales du Nord pourraient participer à un éventuel tour de table, l'ancienne ministre du Travail de Lionel Jospin répond: " nous n'en sommes pas là. Arnaud Montebourg (le ministre du Redressement productif ndlr) considère comme moi que Kering a les moyens de traiter La Redoute convenablement".

P.C