BFM Business

La météo et l’Euro boostent les ventes de bières et de Coca-Cola

Selon le panéliste NielsenIQ, les ventes de bières ont bondi de 36% lors de la première semaine de compétition par rapport à une semaine moyenne. Celles de Coca-Cola ont progressé de 28% le jour du match France-Allemagne.

Boudés en conférence de presse par Cristiano Ronaldo et Paul Pogba, le Coca-Cola et les bières enregistrent malgré tout de solides performances depuis le début de l’Euro 2020. Lors de la première semaine de compétition, du 14 au 20 juin, les ventes de bières en France ont notamment progressé de 21% par rapport à la semaine précédente et même de 36% par rapport à une semaine moyenne depuis un an, selon les chiffres du panéliste NielsenIQ.

Programmé en pleine semaine, le match France-Allemagne a su booster les ventes de bières, en augmentation de 63% (16 millions d'euros) comparé à un mardi moyen, soit "au niveau d’un samedi", explique Nielsen. Ce jour-là, les ventes de Coca-Cola ont quant à elle bondi de 28%.

Trois journées de l'Euro dans le Top 10

Plus impressionnant encore, les ventes de bières ont atteint 22,2 millions d’euros en France le samedi 19 juin (+33% au total, +49% pour Heineken), jour du deuxième match des Bleus face à la Hongrie, ce qui place cette journée à la sixième position des meilleurs jours de vente depuis trois ans.

Les deux autres journées de l'Euro présentes dans le top 10 sont le samedi 12 juin (2e avec 24,8 millions d’euros) et le vendredi 11 juin (3e avec 23,6 millions d’euros) qui coïncident avec le début de la compétition. Avec 25,6 millions d’euros de ventes, seule la journée du samedi 6 juin 2020 a fait mieux ces trois dernières années. Pour rappel, cette date correspondait au premier week-end sans restrictions sanitaires après le premier confinement.

Réel effet Euro ou effet météo?

Si l’Euro joue un rôle certain sur les ventes de bières, la météo estivale n’y est pas non plus étrangère: "Météo ou Euro, les deux effets jouent sur la performance de la bière et de Coca-Cola. Lors du week-end du 11-12 juin, nous avons bénéficié d’une météo estivale que nous n’avions pas vu depuis longtemps, mais il ne faut pas oublier que tout était aussi en place dans les magasins pour l’Euro 2020 (théâtralisation, promotion, communications)", souligne Jose Arguelles, manager chez NielsenIQ.

Mais même lorsque la météo n’a pas été au rendez-vous, l’Euro a su tirer à lui seul les ventes de bières vers le haut: "Pour le samedi 19, nous avons eu une météo beaucoup moins favorable et pourtant, la journée arrive 6e journée de ventes depuis trois ans. Même exemple le mardi 15 lorsque les ventes de bières ont dépassé les 16 millions d’euros. Des chiffres exceptionnels pour un mardi (…), troisième journée la moins attractive pour faire les courses après le dimanche et le lundi", rappelle Jose Arguelles.
https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco